Me Yawovi Agboyibo rêve d’un retour de Nana Akufo-Addo devant la médiation

image_pdfimage_print


Dans un message de vœu adressé ce mardi 09 janvier 2018 aux Togolais, Me Yawovi Agboyibo, président national du Comité d’Action pour le Renouveau (CAR, parti d’opposition) est longuement revenu sur la crise sociopolitique qui secoue le pays depuis plusieurs mois.

Il a exprimé son souhait d’aller rapidement vers la résolution de cette crise et se dit convaincu que la meilleure façon pour le Togo de venir à bout des maux qui le déchirent, c’est d’agir en sorte que, par le recours au dialogue comme méthode de règlement des problèmes sociopolitiques, la « lumière des échanges pénètre tous les niveaux de la vie sociale du pays, de façon à favoriser le triomphe de la vérité sur le mensonge ».

« J’exhorte les acteurs politiques de tous bords à œuvrer à ce que notre pays rompe avec ce triste passé et entre dans une ère nouvelle de gouvernance sociopolitique qui favorise le développement économique du Togo pour offrir des opportunités d’emplois aux jeunes et relever le pouvoir d’achat des populations », a-t-il dit.

L’ancien Premier ministre du gouvernement d’union nationale s’est particulièrement tourné vers le Président de la République, Faure Gnassingbé et son parti, l’Union pour la République (UNIR, parti au pouvoir) à qui, il demande de comprendre que le « peuple est résolu à poursuivre ses manifestations jusqu’à obtenir l’intégralité des conditions indispensables à la réalisation de l’alternance ».

« Le CAR formule le vœu que le Chef de l’Etat prenne des dispositions nécessaires pour que le Président de la République du Ghana, Monsieur Nana Akufo Addo, reprenne sa mission de facilitation suspendue depuis quelques semaines, afin que le dialogue voulu par toutes les parties, puisse avoir lieu et aboutir à des résultats satisfaisants », écrit Me Yawovi Agboyibo.

Fidèle à sa politique du couplage des pressions politiques avec les négociations, le CAR se réjouit du fait que ses partenaires de la coalition des 14 partis de l’opposition ont la même approche de la résolution de cette crise que lui. Celle de l’ouverture au dialogue avec le pouvoir de Faure Gnassingbé.

A.Y.
 
source : Afreepress
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*