Un militaire tue délibérément un individu à Awandjélo

image_pdfimage_print

yark_excuses


Un militaire a abattu par balle un individu mercredi au poste de contrôle d’Awandjélo, dans la région de la Kara, a appris l’Agence de presse Afreepress d’un communiqué du ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, le colonel Yark Damehame.

A l’origine de cet « incident », selon le ministre, un refus d’obtempérer d’un camion transportant des animaux aux injonctions des militaires postés pour l’anti-braquage.

« Ce jour, deux éléments des forces de défense désignés pour la mission anti-braquage qui, comme à l’accoutumée, attendaient pour embarquer dans un véhicule, ont érigé un panneau de signalisation à hauteur de la direction régionale des douanes au sein de la ville de Kara. Aux environs de 18 heures 30, un camion semi-remorque de marque MANN immatriculé 11HJ 829 411 KK 3195-BF transportant des animaux en provenance de Mango pour Lomé, aurait écrasé ce panneau sans s’arrêter. C’est alors que les deux agents, au moyen de moto-taxis réquisitionnés, se sont lancés à la poursuite dudit camion qui aurait refusé d’obtempérer à leurs diverses injonctions de s’arrêter », dit le » communiqué.

Au poste de contrôle d’Awandjélo, alors que le convoyeur du camion allait saisir les agents de » sécurité pour ce qui se passait, l’un des militaires est arrivé sur les lieux et a ouvert le feu sur le convoyeur du camion.

C’est une « pure bavure », tient à qualifier le ministre cet acte qui selon lui, n’a rien à voir avec les récentes mesures prises par le gouvernement pour résorber la recrudescence des accidents sur les axes routiers.

Telli K.

 

Commentaires

comments

Laisser un commentaire

Saisissez votre mail.

*