Il est
Flash info :: | Présence d’hommes cagoulés à un point de départ de la marche de l’opposition de ce jour, le ministre Damehame confirme ces témoignages. | | Circulation fluide au centre-ville de Lomé ce matin, contrairement à l’atmosphère normale. Important déploiement de gendarmes autour du Parlement et de la représentation de la CEDEAO au Togo. | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.



Des militants de l’ANC et du FRAC encore dans les rues de Baguida ce samedi, Jean Pierre Fabre de retour d’une tournée européenne, au milieu des siens

image_pdfimage_print

fabre_19juillet2014

Des militants et sympathisants de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) et du Front Républicain pour l’Alternance et le Changement (FRAC) ont encore battu pour la quatrième fois, le pavé ce samedi dans les rues du canton de Baguida (environ 20 km à l’est de Lomé), a constaté une journaliste de l’Agence Savoir News.

Depuis plusieurs semaines, les marches de samedi organisées par le FRAC et l’ANC sont délocalisées sur le canton de Baguida et ses environs.

Partis ce samedi de la FUCEC-Avépozo, les manifestants ont sillonné plusieurs ruelles, avant de chuter au point habituel non loin de la pharmacie Avépozo pour un meeting de sensibilisation.

Était au milieu du cortège, le président national de l’ANC M. Jean Pierre Fabre rentré mercredi d’une tournée européenne. Il avait à ses côtés, d’autres responsables du FRAC dont le député Alphonse Kpogo de l’ADDI.

Plusieurs sujets ont été abordés lors du meeting notamment le récent rejet par des députés du parti au pouvoir du projet de loi portant réformes politiques et la sortie cette semaine sur Rfi du vice-président de cette formation politique.

Selon M. Fabre, le peuple togolais a la solution à ses problèmes : la mobilisation.

« Ce n’est que par la mobilisation massive des populations togolaises, que nous pourrons faire échec à la culture du coup de force du pouvoir en place. Mon message aujourd’hui est un message de mobilisation. Aucune institution n’a la capacité de remettre en cause l’Accord Politique Global (APG) signé par les protagonistes de la crise togolaise », a-t-il martelé.

« L’acte de rejet par l’Assemblée nationale du projet de loi de révision constitutionnelle est la remise en cause de cet accord, c’est donc un coup de force. Nous ne pouvons pas rester les bras croisés face à ce coup de force. Nous devons nous y opposer par la mobilisation massive des populations », a-t-il précisé.

Les militants et sympathisants de l’ANC et du FRAC se retrouveront encore samedi prochain à Baguida pour le même +exercice+.

Introduit au Parlement par le gouvernement, le projet de loi portant modifications de certaines dispositions de la constitution a été rejeté en bloc le 30 juin dernier par des députés de l’Union pour la république (UNIR, le parti au pouvoir), majoritaire à l’Assemblée nationale, faute de consensus sur un seul point : la limitation du mandat présidentiel (au plus 10 ans). Pour l’opposition parlementaire, cette disposition prendra automatiquement effet, une fois adoptée.

Une exigence qui vise le président Faure Gnassingbé élu en 2005 et réélu en 2010. Ce qui a poussé les députés du parti au pouvoir a rejeté le texte. FIN

En Photo : Jean Pierre Fabre au milieu du cortège, ce samedi dans les rues de Baguida

De Baguida, Chrystelle MENSAH / Rédaction

Savoir News

 

Commentaires

comments

Publié le 20 juillet 2014 dans Envoyez cet article à un ami

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

:: FLASH INFO :: Faure GNASSINGBE s’exprimera incessamment au peuple sur les divergences politiques de l’heure (ministre SESSENOU). ‎
:: FLASH INFO :: Togo: l’internet mobile toujours coupé avant de nouvelles manifestations de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: Togo: nouvelle manifestation de masse à Lomé à l’appel de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer