Il est
Flash info :: | La France suit avec préoccupation la situation au Togo. Nous condamnons fermement les violences récentes qui ont fait plusieurs victimes et appelons les parties à l’apaisement et à entamer un dialogue (ministère français des Affaires étrangères). | | Togo : Messenth Kokodoko, un des responsables du Mouvement NUBUEKE enlevé | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.



Mme Awa-Daboya à la tête du HCRRUN : Le HCDH-Togo se « félicite » de cette nomination, une « étape cruciale du processus de justice transitionnelle au Togo »

image_pdfimage_print

ige_Olatokunbo

Le bureau du Haut Commissariat des Nations Unies aux Droits de l’Homme (HCDH-Togo), s’est félicité ce vendredi de la nomination de Mme Amadou Abdou-Nana Awa-Daboya à la tête du Haut Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité National (HCRRUN), organe chargé de la mise en œuvre des recommandations de la Commission Vérité Justice et Réconciliation(CVJR).

Mme Amadou Abdou-Nana Awa-Daboya avait été nommée mercredi par le chef de l’État togolais Faure Gnassingbé.

Selon le le bureau du HCDH-Togo, cette nomination « est une étape cruciale du processus de justice transitionnelle au Togo après la mise en place de la CVJR (Commission Vérité, Justice et Réconciliation), la remise solennelle du rapport final de cette commission et l’adoption du Livre Blanc ».

Le HCDH-Togo « encourage tous les acteurs Étatiques et non Étatiques à coopérer avec le HCRRUN au profit des victimes particulièrement dans la concrétisation du programme de réparation ».

Il « renouvelle son engagement pour accompagner cette commission et en appelle aux autres partenaires techniques et financiers de la soutenir pour la réussite de sa mission ».

Par ailleurs, Mme Awa-Daboya — haut magistrat — a été également nommée Médiateur de la République.

Née en 1949, Mme Awa Nana Daboya a obtenu son baccalauréat en 1971, puis sa maîtrise en 1974 au Cameroun. En 1976, elle a décroché son diplôme à l’École internationale des magistrats à Paris (France).

Mme Awa Nana Daboya a été également présidente de la Cour d’Appel de Lomé (1994) et de la Cour suprême (1999). Elle a aussi présidé la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) en 1998. FIN

En Photo : Mme Ige Olatokunbo, la représentante du bureau du HCDH-Togo

Edem Etonam EKUE

Commentaires

comments

Publié le 26 décembre 2014 dans Envoyez cet article à un ami

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*




Mme ADJAMAGBO: La CENI, pour être efficace, travailler de manière impartiale, doit être indépendante

Le conclave sortira un document. Attendez que nos pourparlers prennent fin et vous aurez ce document


:: FLASH INFO :: Faure GNASSINGBE s’exprimera incessamment au peuple sur les divergences politiques de l’heure (ministre SESSENOU). ‎
:: FLASH INFO :: Togo: l’internet mobile toujours coupé avant de nouvelles manifestations de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: Togo: nouvelle manifestation de masse à Lomé à l’appel de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer