Le MMLK demande la libération des pêcheurs arrêtés sur le barrage de Nangbéto

image_pdfimage_print

Pasteur-Komi-Edoh-500


© togoactualite – « Le Mouvement Martin Luther KING-la Voix des Sans Voix dénonce la gestion bancale et irresponsable par les autorités préfectorales de l’Ogou de la situation inquiétante relative à la pêche sur le barrage de Nangbéto et demande la libération immédiate des pêcheurs arrêtés injustement et arbitrairement », tel est la réaction de ce Mouvement de défense des droits de l’homme publié ce 1er Septembre 2014 sur la gestion faite du barrage de Nangbéto.
 
Le Mouvement Martin Luther KING-la Voix des Sans Voix affirme avoir été saisi par certains acteurs qui se plaignent être victimes d’abus du pouvoir et de la terreur de quelques membres du comité de gestion des affaires de la pêche sur le barrage de Nangbéto. A cet effet, il a pris soin de communiquer avec le Préfet de l’Ogou pour s’assurer des faits et avoir d’autres éclaircissements. Ce dernier a promis entreprendre des contacts avec des pêcheurs pour situer les responsabilités et prendre des mesures qui s’imposent.
 
Malheureusement dans une logique contraire, le Représentant de l’Administration centrale de l’Ogou, a choisi selon le MMLK, de reprocher et de menacer les pêcheurs qu’il soupçonne avoir saisi et sollicité l’intervention du Mouvement Martin Luther KING dans ladite affaire. Ces individus d’ailleurs, ont été soumis à des âpres et intensives interrogations par les forces de sécurité pendant une journée entière sur des faits dont ils ne sont pas malheureusement informés et ne sont rentrés chez eux que tardivement sur notre instance.
 
Ne pouvant plus supporter les caprices du préfet, le Mouvement Martin Luther KING-la Voix des Sans Voix a envoyé le 26 août un courrier au Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la pêche pour attirer son attention sur le sujet. Sans tarder, le Ministre a envoyé une délégation qui a séjourné dans le milieu les 28 et 29 août selon les informations dignes de foi. Au cours de cette mission, deux (2) personnes qui sont toujours dans le collimateur du Préfet, ont été arrêtées et détenues pour des motifs flous et farfelus dont le fait d’avoir saisi le MMLK devient leur délit. Alors que le principal acteur ,le sieur LATIF Anthony identifié , connu et décrié par tous pour ses actes de terreur, de menace, d’intimidation et de raquette sur le barrage de Nangbéto ,n’est jusqu’à présent ni inquiété ni appréhendé et jouit d’une protection au nom de l’impunité. C’est plutôt lui qui serait entrain de procéder à l’indentification des personnes à arrêter et il le fait pour assouvir ses ambitions préférant se débarrasser des personnes qui lui résistent et ne soutiennent pas ses salles besognes. Actuellement, beaucoup de personnes seraient en fuite de peur d’être arrêtés.
 
Pour éviter que cette situation ne dégénère en des troubles communautaires, le Mouvement Martin Luther KING-la Voix des Sans Voix demande au gouvernement de charger les services concernés afin d’un règlement objectif et durable de la crise qui secoue le secteur de la pêche dans la zone de Nangbéto.
 
Le Mouvement Martin Luther KING-la Voix des Sans Voix demande la libération des deux personnes arrêtées et l’application des sanctions aux personnes qui perturbent réellement la zone en vue d’un retour rapide à la paix et à la quiétude, conclu le texte.
 
Lire le communiqué ici
 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

Commentaires

comments

Laisser un commentaire

Saisissez votre mail.

*