Le modèle économique singapourien bientôt transposé au Togo

image_pdfimage_print

modele_singapour


Une nouvelle démarche en matière du développement pour parvenir à une économie plus dynamique et forte est enclenchée au Togo. C’est à travers la visite qu’a effectuée une délégation du ministère des affaires étrangères et de la coopération, et de la Chambre du Commerce d’Industrie du Togo (CCIT) à Singapour, en Malaisie et en Espagne du 11 au 24 Avril dernier. Selon les opérateurs économiques de la CCIT, il s’agit d’une rencontre « Be to Be » avec les autorités de ces pays afin de s’inspirer de leur modèle économique pour le Togo dans le cadre du développement, de la création de l’emploi et de richesses.
 
Selon Me Alexis Aquérébourou, 2ème vice-président de la CCIT, cette visite a permis de créer les pistes pour les opportunités d’emploi et la richesse du pays. Trois (3) points essentiels ont retenu l’attention pour faciliter le climat des affaires au Togo. «Le caractère pédagogique du développement de l’économie de ces pays, la diplomatie du milieu économique qui peut permettre une bonne relation de l’émergence de l’économie Togolaise et l’intérêt que les grands opérateurs économiques Singapouriens et Espagnols auront pour le Togo».
 
« Il y a eu deux (2) missions qui ont été effectuées sous l’instruction du ministère des affaires étrangères et de la coopération qui a mis en place la diplomatie économique. Cette nouvelle façon d’impliquer les opérateurs économiques à l’évolution de l’économie togolaise est bien accueillie par les hommes d’affaires», a expliqué Germain Méba, 1er vice-président de la CCIT. Pour lui, l’aboutissement de cette mission est de permettre le développement des affaires au Togo.
 
La CCIT relève qu’en Malaisie et au Singapour, l’économie repose essentiellement sur l’efficacité et la qualité des ressources humaines. C’est donc une rencontre « Be To Be» pour la création des richesses, d’emploi et l’amélioration du climat des affaires au Togo. Des accords de partenariat économique ont même été signés entre la délégation de la CCIT et les autorités de ces pays.
 
Singapour, Malaisie et Espagne sont donc des pays dont les autorités togolaises doivent s’inspirer de leur modèle de développement économique pour faire du Togo une plate forme de service plus performant dans les années à venir.
 
Les responsables de la CCIT entendent renforcer les relations avec ces pays pour une coopération économique forte. La prochaine étape de cette délégation sera l’Amérique Latine afin d’attirer des hommes d’affaires et de créer de nouvelles opportunités.
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*