Mohamed IBN CHAMBAS, un faussaire au service de la dictature.

image_pdfimage_print

Mohamed-Ibn-Chambas_faure


Lomé, le 02 Mars 2015
 

COMMUNIQUE

 
 
 
Mohamed IBN CHAMBAS, un faussaire au service de la dictature.
 
 

Le Mouvement Martin Luther King demande instamment aux Nations Unies de retirer le statut d’envoyé spécial en Afrique de l’ouest du Secrétaire Général des Nations Unies au Dr Mohammed IBN CHAMBAS pour sa partialité, sa légèreté, sa complicité et son accointance avec le pouvoir de Faure GNASSINGBE.
 
C’est avec indignation et stupéfaction que nous avons suivi sur les ondes internationales les déclarations mensongères, tendancieuses et irresponsables de Mr Mohammed IBN CHAMBAS, le tapageur émissaire du Secrétaire Général des Nations Unies sur la situation des reformes constitutionnelles et institutionnelles avant l’élection présidentielle de cette année au Togo.
 
En alléguant sans état d’âme et sans conscience que tous les acteurs togolais savaient que ces reformes ne pourraient être réalisées avant l’élection présidentielle, conclusion ambigüe et erronée de sa mission du mois de janvier dernier au Togo, le tristement célèbre diplomate et ancien patron de la CEDEAO, vient de prouver une fois encore qu’il reste et demeure un personnage hostile et fossoyeur des principes démocratiques dans certains pays d’Afrique notamment le Togo.
 
Comme en 2005, l’obscurantiste onusien tente de rééditer son complot électoral contre le peuple togolais en occultant les préalables recommandations de l’Accord Politique Global (APG) de 2006, nécessaires et indispensables à l’organisation et à la tenue de l’élection de 2015 dans les conditions de transparence de justice, de crédibilité, de liberté et d’équité, donc renforcer la démocratie au Togo.
 
Le Mouvement Martin Luther King fait savoir au diplomate Ghanéen que le peuple garde encore en mémoire ces cyniques et malsaines prestations passées et n’est plus prêt à avaler la couleuvre et l’amertume. Par conséquent sa présence pour la mission d’observation électorale au Togo n’est plus souhaitée et le Mouvement Martin Luther King demande à l’ONU d’en tenir compte pour toutes fins utiles.
 
Le Mouvement Martin Luther King espère que les Nations Unies prendront des mesures idoines pour préserver le Togo de toutes situations catastrophiques et chaotiques avant, pendant et après la période électorale
 
 

Le Président,

 

 

 

Pasteur Edoh KOMI
 
 

 

 

 
 
BP 12473 Lomé – Togo, Tél : (+228) 23 20 90 90 / 22 32 55 72     Cel : (+228) 99 47 35 84 / 90 04 17 25

E-mail :komiedohkossi@yahoo.com; maluking662@yahoo.com, www.mouvementmartinlutherking.org
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*