Deux morts et plusieurs blessés dans une explosion d’un dépôt de carburant frelaté « boudè »

image_pdfimage_print

boude

©   togoactualite |  Après le CB de la ville de Bassar le mois dernier, le carburant frelaté communément appelé « boudè » a fait de nouvelles victimes cette semaine. Il s’agit de deux personnes qui ont trouvé la mort hier à la suite de l’explosion d’un dépôt de stockage de ce carburant.

 

L’explosion qui s’est déclarée aux environs de 9h du matin de cette journée dominicale dans le quartier de Bè-Kpéhénou a été circonscrite à la seule maison de dépôt sinon le bilan devrait être plus lourd. Néanmoins les sapeurs pompiers ont mis plusieurs heures avant de venir à bout des flammes.
Les deux victimes dont l’une, un jeune qui souffle son 20ème bougie ce jour là était venu chez sa tante pour l’informer mais qui a été emporté par les flammes. Plusieurs autres blessés ont été signalés.

 

Quoique interdite, la commercialisation de carburant frelatée alimentée par des réseaux de trafiquants demeure une source de revenu non négligeable pour les jeunes en chômage. Ce qui fait que l’Etat, malgré la mise en place d’une opération de police dénommée « entonnoir », n’arrive pas à conjurer le mal. Certainement que ce drame amènera chacun à prendre conscience du risque qu’il encourt en conservant le carburant dans les maisons d’habitation.

 
image d’illustration
 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*