Il est
Flash info :: | La France suit avec préoccupation la situation au Togo. Nous condamnons fermement les violences récentes qui ont fait plusieurs victimes et appelons les parties à l’apaisement et à entamer un dialogue (ministère français des Affaires étrangères). | | Circulation fluide au centre-ville de Lomé ce matin, contrairement à l’atmosphère normale. Important déploiement de gendarmes autour du Parlement et de la représentation de la CEDEAO au Togo. | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.



La mutuelle des Zémidjans du Togo bientôt opérationnelle

image_pdfimage_print

zem_500


Le Togo compte aujourd’hui plus de 5 000 conducteurs de taxi moto qui contribuent à l’économie nationale à hauteur de 500 millions par an au titre de l’impôt. Une étude sur 5 051 de ces travailleurs du secteur informel a révélé que 2000 ne sont pas propriétaires de la moto qu’ils conduisent. Cette situation ne leur donne donc pas les moyens de subvenir convenablement aux besoins de leurs familles.
 
C’est ce constat qui motive la mise en place de la Mutuelle des Conducteurs de Taxi Moto – Togo (MUCTAM), dont l’Assemblée générale constitutive a été ouverte ce mercredi à Lomé par la directrice de la Délégation à l’organisation du secteur informel (DOSI), Ingrid Awadé.
 
Cette initiative du gouvernement à travers le ministère des Transports et la DOSI, entend créer un cadre approprié aux conducteurs de taxis motos, pour leur assurer une meilleure protection sociale à travers les produits d’assurance de base, et les aider à sortir de la précarité en se procurant leur outil de travail.
 
La mutuelle offrira donc des produits comme l’assurance-vie, l’assurance maladie en cas d’invalidité, des cotisations pour s’assurer une retraite, ainsi que l’équi-bail qui offre des facilités d’acquisition de motos aux adhérents.
 
«Aujourd’hui, le conducteur de taxi moto est un acteur important de la vie économique du Togo et il doit se considérer comme un acteur de plein droit. C’est pourquoi le gouvernement s’est donné pour mission de les accompagner pour que leur vie et leurs conditions de vie soient moins précaires et moins vulnérables », a confié Ingrid Awadé à l’ouverture de cette rencontre.
 
C’est un moyen, selon elle, de mettre ensemble ces travailleurs du secteur informel afin qu’ils mutualisent leurs efforts pour trouver des solutions adéquates à leurs problèmes quotidiens, et se sortir de la précarité et de la pauvreté.
 
Il s’agira donc à travers cette rencontre de deux (2) jours, de poser les bases, de passer en revue ses statuts, et d’élire les membres du bureau directeur de cette mutuelle qui viendra revaloriser « à coup sûr » le travail des conducteurs de taxi moto.
 
Gaël N.
 

Commentaires

comments

Publié le 3 septembre 2014 dans Envoyez cet article à un ami

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*



Obama et le PDG de Facebook

Obama taquine le jeune PDG de Facebook cravaté


Mme ADJAMAGBO: La CENI, pour être efficace, travailler de manière impartiale, doit être indépendante

Le conclave sortira un document. Attendez que nos pourparlers prennent fin et vous aurez ce document


:: FLASH INFO :: Faure GNASSINGBE s’exprimera incessamment au peuple sur les divergences politiques de l’heure (ministre SESSENOU). ‎
:: FLASH INFO :: Togo: l’internet mobile toujours coupé avant de nouvelles manifestations de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: Togo: nouvelle manifestation de masse à Lomé à l’appel de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer