Il est
Flash info :: | Présence d’hommes cagoulés à un point de départ de la marche de l’opposition de ce jour, le ministre Damehame confirme ces témoignages. | | Circulation fluide au centre-ville de Lomé ce matin, contrairement à l’atmosphère normale. Important déploiement de gendarmes autour du Parlement et de la représentation de la CEDEAO au Togo. | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.



Nicodème Habia appelle l’UFC à mettre fin à son accord avec le parti au pouvoir

image_pdfimage_print

nicodeme-habia_anyron


Nicodème Ayao Habia, l’ancien député de l’Union des Forces de Changement (UFC) refait parler de lui. Dans une lettre ouverte adressée à Gilchrist Olympio, président national de l’UFC, cet ancien lieutenant de « fo Gil » exige de celui-ci la rupture de l’accord de partage de pouvoir signé le 26 mai 2010 avec le parti au pouvoir.
 
« Monsieur le Président vous devriez demander la rupture de cet accord du 26 mai 2010, vu que les clauses fondamentales qui engagent l’avenir de notre pays sont loin d’être respectées. Nous en appelons à votre responsabilité devant l’histoire », demande le natif de l’Avé qui au passage, dresse un bilan négatif de l’accord.
 
« Le 26 mai 2010 votre parti l’UFC a signé un accord avec le RPT. Les points les plus importants de cet accord jugé historique à l’époque, étaient la mise en œuvre des réformes institutionnelles et constitutionnelles ainsi que l’amélioration des conditions de vie des togolais. Nous sommes aujourd’hui en 2014, et les Togolais croupissent sous la misère. Encore pire, des milliers de Togolais sont dans les rues régulièrement. Les réformes sont loin d’être faites. Et la dernière déclaration d’Accra du Président de la République le confirme. Monsieur le Président, nous avons l’impression que le Président de la république n’a nullement envie de quitter le pouvoir en 2015 et c’est une certitude vu ses prises de positions et celles des cadres de son nouveau parti. Ce qui compromet l’alternance dans notre pays », s’insurge Nicodème Habia qui interroge son ancien camarade de lutte sur son positionnement. « Monsieur le Président, nous voudrions savoir là ou vous vous positionnez. Chercheriez-vous à maintenir le régime au Pouvoir ? Ce que vous avez combattu pendant plus de 40 ans, ou vous trouveriez-vous aux côtés du Peuple Togolais qui a véritablement soif de l’alternance ? », écrit-il.
 
A.G.
 
source : afreepress
 

Commentaires

comments

Publié le 8 décembre 2014 dans Envoyez cet article à un ami

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

:: FLASH INFO :: Faure GNASSINGBE s’exprimera incessamment au peuple sur les divergences politiques de l’heure (ministre SESSENOU). ‎
:: FLASH INFO :: Togo: l’internet mobile toujours coupé avant de nouvelles manifestations de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: Togo: nouvelle manifestation de masse à Lomé à l’appel de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer