Il est
Flash info :: | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | Toute l'équipe de Togo Actualité vous souhaite bonne heureuse année 2017. Merci pour votre soutien et votre fidélité. | | Le match amical Gabon-Togo de fin mai prochain n’aura pas lieu. | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.



Obama : Que les dirigeants ne gardent pas le pouvoir éternellement

image_pdfimage_print

barack-obama


Lors d’un échange avec 500 étudiants africains lundi à la maison blanche, Barack Obama a longuement insisté sur la question de la gouvernance sur ce continent où 60% de la population a moins de 35 ans. Il a appelé de ses voeux « un nouveau modèle de partenariat entre l’Amérique et l’Afrique, un partenariat d’égal à égal s’appuyant sur votre capacité à renforcer la démocratie et à promouvoir la paix et la sécurité ».
 
« Quelles que soient les ressources d’un pays, si vous n’avez un pas un ensemble de lois, le respect pour les droits civiques et les droits de l’homme, si vous n’avez pas de liberté d’expression et de rassemblement (…), il est très rare qu’un pays réussisse dans la durée », a-t-il souligné. « Vous n’éliminerez jamais la corruption à 100% (…) mais l’important est que le respect de la loi soit la norme ».
 
Le président des Etats-Unis a également insisté sur une nécessaire alternance politique à la tête des pays africains. « Un Etat de droit c’est aussi le fait que les dirigeants ne gardent pas le pouvoir éternellement. Si vous les mêmes dirigeants tout le temps, vous n’avez plus d’idées nouvelles et le respect de la loi va en diminuant ».
 
M. Obama s’exprimait devant 500 étudiants africains participant à un programme d’échange qui a été rebaptisé « Mandela Washington Fellowship for Young African Leaders », en l’honneur de l’ancien président sud-africain et icône de la lutte anti-apartheid, décédé en décembre.
 
A l’exception d’un brève escale au Ghana en juillet 2009 et d’un aller-retour à Johannesburg pour les funérailles de Nelson Mandela, le premier président noir des Etats-Unis, dont l’élection en 2008 avait suscité d’immenses espoirs en Afrique, n’a effectué qu’une seule grande tournée sur le continent, en juin 2013.
 
Avec AFP
 

Commentaires

comments

Publié le 30 juillet 2014 dans Envoyez cet article à un ami

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

:: FLASH INFO :: Christophe Sander, est désormais le nouvel ambassadeur d’Allemagne au Togo ‎
:: FLASH INFO :: JP Fabre Le vice president de la Ceni M. Pedro Amuzu denonce les resultats publies et demande la retractation de ces résultats ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: La population de nouveau appelée à descendre dans la rue le 12 décembre en rouge ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer