OBUTS lance un appel à Faure Gnassingbé

image_pdfimage_print

agbeyome-k-500

Le rejet par l’Assemblée nationale du projet de loi portant réforme de la Constitution crée une situation politique « complexe »et un « harmonieux et scrupuleux fonctionnement des institutions commande que soient tirées toutes les conséquences politiques ».

Telle est la position exprimée par l’Organisation pour Bâtir dans l’Union un Togo Solidaire (OBUTS) d’Agbéyomé Kodjo  dans un communiqué dont l’Agence de presse Afreepress a obtenu copie.

Cette situation, continue le communiqué, entame « la crédibilité du modèle de la démocratie » ambitionné pour le Togo.

L’ancien premier ministre et son parti condamnent la tentative d’isolement politique d’une frange de l’opposition politique « républicaine » depuis l’ouverture du dialogue politique tenu du 19 mai au 3 juin derniers.

« D’aucuns se sont même réjouis de cette disposition qui pourtant pouvait être perçue comme injuste. De surcroît, après les désaccords qui sont apparus au terme du récent dialogue politique, aucune initiative à l’endroit des formations politiques de l’opposition extra-parlementaire et des associations de la société civile, tendant à restitution du contenu des travaux entrepris au cours du dialogue politique », regrette-t-on du côté d’OBUTS.

Face à cette situation, OBUTS appelle « les forces démocratiques » à l’union et le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé à user de ses prérogatives pour faire aboutir les réformes requises. 

Telli K.

 

Commentaires

comments

Laisser un commentaire

Saisissez votre mail.

*