Il est
Flash info :: | La France suit avec préoccupation la situation au Togo. Nous condamnons fermement les violences récentes qui ont fait plusieurs victimes et appelons les parties à l’apaisement et à entamer un dialogue (ministère français des Affaires étrangères). | | Circulation fluide au centre-ville de Lomé ce matin, contrairement à l’atmosphère normale. Important déploiement de gendarmes autour du Parlement et de la représentation de la CEDEAO au Togo. | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.
 

ODDH : « Meeting « no stop » le 05 janvier 2015 à Lomé et le 06 sur toute l’étendue du territoire »

image_pdfimage_print

manif_cap2015-oddh


Les protestations de rue accueilleront l’année 2015 au Togo
 
Toutes les conditions sont réunies selon la synergie des Organisations de Défense des Droits de l’Homme pour que l’élection présidentielle de 2015 au Togo aboutisse aux meurtres et aux violations massives des droits de l’Homme comme en 2005, si les réformes institutionnelles et constitutionnelles ne sont pas opérées avant le scrutin de 2015.
 
Pour éviter de basculer dans la crise poste électorale de 2005 qui a fait 1114 morts selon la société civile, la synergie des Organisations de Défense des Droits de l’Homme a lancé ce 29 décembre 2014 à Lomé, une marche conjointe suivie de meeting « no stop » le 05 janvier 2015 à Lomé et le 06 sur toute l’étendue du territoire pour exiger les réformes.
La volonté manifeste du président de la République Faure Gnassingbé de conserver à tout prix le pouvoir a été condamnée par le coordinateur de la synergie des ODDH Me Zeus Ajavon, qui invite l’hémicycle à voter le retour à la constitution de 1992 qui limite le mandat présidentiel à deux.
 
« Même si les politiques conviennent à un accord politique, cet accord ne nous conviendra pas s’il ne garantit pas la non répétition des impunités et des violations des Droits de l’Homme dans notre pays », a-t-il souligné.
Notons que depuis le rejet par manque de consensus du projet de loi portant modification de la constitution le 30 juin par les députés, aucune avancée significative n’est observée jusqu’à ce jour pour les réformes.
Jérémie G.
 
source : horizon news
 

Commentaires

comments

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

Publié le 30 décembre 2014


Catégorie(s) : Non classé
Tags :

"Je suis Jean-Pierre FABRE, je ne suis pas à vendre ni à acheter. Je ne vénère pas l'argent."



A LA UNE


Spolié mais stoïque, ce peuple mérite mieux. Mais, c'est écrit, il y aura l'alternance au Togo.


Articles récents

:: FLASH INFO :: Faure GNASSINGBE s’exprimera incessamment au peuple sur les divergences politiques de l’heure (ministre SESSENOU). ‎
:: FLASH INFO :: Togo: l’internet mobile toujours coupé avant de nouvelles manifestations de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: Togo: nouvelle manifestation de masse à Lomé à l’appel de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer