OTR : L’Etat a surestimé les prévisions de recettes, selon Kodjo Adédjé

image_pdfimage_print

Kodjo_Adjedje


Le gouvernement a adopté un avant-projet de loi rectificative en Conseil des ministres tenu le 16 octobre dernier, revoyant à la baisse le budget général de l’Etat de 830,5 milliards de francs CFA à 720,9 milliards, soit une réduction de plus 104 milliards. Une décision qui est motivée par la baisse des recettes douanières, dit-on.
 
Pour Kodjo Adédjé, commissaire en charge des Douanes au sein de l’Office Togolais des Recettes (OTR), cette baisse des recettes douanières en 2014 se justifie par une estimation « trop élevée » des prévisions. Autrement dit, l’Etat aurait surévalué les prévisions.
 
Autre raison avancée par M. Adédjé, une baisse de près de 22% au cours des neuf (9) premiers mois de l’année des importations. Des importations sur lesquelles sont indexés les droits de port.
 
A en croire le Commissaires des douanes et droits indirects, l’Etat a fait des prévisions « très ambitieuses » de l’ordre de 126 milliards de plus à réaliser par rapport à la progression de 10% des 10 dernières années.
 
Contrairement à ce que les gens pensent et à la polémiques qu’a suscité le réajustement du budget, la mise en services des mécanismes de l’OTR a porté d’énormes fruits dont l’Etat se réjouit déjà », a-t-il ajouté.
 
« En termes de recettes liquides, c’est au cours des 9 premiers mois de l’année qu’elles ont connu une nette progression d’environ 12%, améliorant ainsi l’argent que l’Etat peut toucher immédiatement », s’est réjoui Kodjo Adédjé.
 
Même si l’OTR n’est pas au aujourd’hui totalement opérationnel à cause de l’absence de certains organes comme le conseil de surveillance et d’administration, les résultats déjà obtenus avec les outils mis en place permettent d’être « optimiste » quant à l’atteinte des objectifs à lui assignés par les plus hautes autorités, notamment la lutte contre la corruption et la fuite des recettes fiscales observées dans les régies des douanes et des impôts, a-t-il ajouté.
 
Gaël N.
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*