Ouverture ce mercredi à Lomé des deuxièmes négociations intergouvernementales germano-togolaises sur la coopération au développement

image_pdfimage_print

coopération_germano_togolaise

Les deuxièmes négociations intergouvernementales germano-togolaises sur la coopération au développement ont été ouvertes ce mercredi à Lomé lors d’une cérémonie présidée par le Secrétaire Général du ministère des affaires étrangères et de la coopération, Kokou Kpaétou, a constaté un journaliste de Savoir News.

 

Cette cérémonie d’ouverture organisée conjointement par trois ministères (affaires étrangères, économie et planification) a été rehaussée par la présence d’une forte délégation allemande conduite par Mme Renate Boddien, chef division Afrique ouest-II au ministère fédéral allemand de la coopération économique.

 

L’ambassadeur d’Allemagne au Togo, Joseph Weiss, le Directeur de Cabinet du ministre de la planification M. Essohanam Edjeou, les différents directeurs des départements ministériels ont également assisté à la cérémonie.

 

Ces négociations qui viennent d’être entamées devraient aboutir à la mise à disposition du Togo d’une enveloppe de 40 millions d’euros pour la période 2014-2015, au titre de la coopération bilatérale technique et financière avec la république fédérale d’Allemagne.

 

Ces fonds devront s’inscrire selon M. Weiss dans la mise en œuvre de la Stratégie de Croissance Accélérée et de la promotion de l’Emploi (SCAPE) à travers trois pôles prioritaires : la formation technique, professionnelle et l’emploi des jeunes ; la bonne gouvernance et la décentralisation, le développement rural.

 

Dans son allocution, la chef de la délégation allemande tout en rappelant les liens historiques qui lient le Togo à l’Allemagne, a souligné les efforts déjà accomplis par le Togo depuis la reprise de la coopération avec l’Allemagne. Elle a aussi énuméré les défis qu’il devra relever pour pouvoir être rééligible à ce financement biennal.

 

« L’Allemagne et le Togo sont liés par des relations étroites depuis de longues années. Notre objectif est de soutenir et d’accompagner le Togo sur sa voie de la démocratisation, de la croissance et du développement en l’accompagnant dans la mise en œuvre de la Stratégie de Croissance Accélérée et de la promotion de l’Emploi (SCAPE). Les deux dernières années – depuis la reprise de la coopération – ont été une phase de construction, de mise en place de la coopération et nous sommes très satisfaits qu’il y ait eu les premiers résultats concrets. Nous pensons que les décisions stratégiques qui ont été prises en ce qui concerne l’orientation de notre coopération ont été correctes et appropriées. Ce qui lui permet aujourd’hui de bénéficier aujourd’hui d’une augmentation de 50 % de l’aide que nous lui avions accordée les années passées (…) Je cite à titre d’exemple le taux de croissance satisfaisant du Togo, les investissements substantiels dans les infrastructures, la création de l’OTR, le déroulement pacifique des législatives passé » a déclaré Mme Boddien.

 

« Nous apprécions déjà vos progrès et réalisations. Mais il y a encore des défis à relever, la situation de politique intérieure qui paraît assez tendue, référence faite au dialogues entre les partis parlementaires qui avancent lentement et ne semblent avoir donné des résultats tangibles ; le manque d’indépendance réelle de la justice ; la non effectivité de la mise en œuvre des recommandations de la CVJR ; les élections, les progrès en matière de décentralisation ; le soutien au secteur privé pour la réduction de la pauvreté ; la formation professionnelle orientée vers les besoins du secteurs privé, la lutte efficace contre la corruption par la mise en œuvre d’une institution efficace qui s’en chargera », a-t-elle conclu.

 

Prenant la parole au nom du gouvernement, le Secrétaire Général du ministère des affaires étrangères a rappelé les différents projets déjà financés par l’Allemagne depuis la reprise de la coopération en 2012 et a tenu à remercier l’Allemagne pour ces fonds qui vont être mis à la disposition du Togo et à rassurer sur leur bonne utilisation

 

« Je saisi cette heureuse opportunité pour traduire la gratitude du gouvernement togolais à la république fédérale d’Allemagne pour son amitié, sa solidarité et ses appuis multiformes aux efforts de développement de notre pays. Depuis la reprise de la coopération entre nos deux pays, plusieurs projets dans différents secteurs bénéficient d’importants financements octroyés par le gouvernement de la république fédérale d’Allemagne. Les présentes négociations intergouvernementales sont justement l’occasion pour l’Allemagne de renouveler son soutien financier que nous souhaitons davantage plus importante au Togo en vue d’appuyer les projets pour les deux années à venir(…) Nous savons que la tâche est difficile par rapport aux défis, mais nous savons que nous y arriverons », a-t-il affirmé.

 

Notons que cette deuxième rencontre fait suite à une première qui s’est déjà déroulée à Lomé en Juin 2012 qui ont permis de mettre à la disposition du Togo une enveloppe de 27.01 millions d’euros.

 

Les négociations prendront fin jeudi 05 juin avec la signature du document « aide-mémoire » qui permettra au Togo de disposer des fonds. FIN

 

Sosthène HOUMEY-HAKEH (Stagiaire)

 

Savoir News

 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*