Il est
Flash info :: | Togo: deux militaires et deux adolescents tués dans des violences à Sokodé (gouvernement) | | Violences du 16 octobre à Sokodé: le Gouvernement dénonce “des actes à visée terroriste“ et avance le chiffre “d’une vingtaine de blessés enregistrés parmi les civils et les forces de sécurité“ (communiqué). | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.



Le Parti des Togolais en offensive pour les élections présidentielles : Plusieurs localités accordent leur onction à Alberto Olympio

image_pdfimage_print

alberto_olympio


Le Parti des Togolais d’Alberto Olympio est l’une des dernières formations politiques à voir le jour au Togo. Mais c’est un parti aux grandes « ambitions », disaient en août dernier ses premiers responsables à l’occasion du 1er congrès national de ce parti tenu à Lomé. Rencontre à laquelle ont pris part une foule de militants venue de toutes les localités du pays.
 
Et pour joindre l’acte à la parole, Alberto Olympio soutenu par tout l’Etat-major du parti s’est lancé dans une tournée à la rencontre des populations à la base ceci à la faveur d’un programme de formations civique mis en place.
 
Un ambitieux programme de formation au civique
 
Lomé, Tsévié, Kpomé sont les localités qui ont déjà eu la chance de recevoir la visite de la délégation conduite par le candidat déclaré aux élections présidentielles de 2015.
 
Le 4 septembre dernier, ce petit fils de Sylvanus Olympio, 1er Président du Togo, avait décidé de braver la poussière et la boue du quartier Katanga pour aller à la rencontre des femmes revendeuses de poissons de ce « bidonville » proche du port de pêche de Lomé. L’objectif de cette sortie, selon le parti est de toucher du doigt les réalités que vivent au quotidien ces femmes. Une démarche qui s’inscrit dans la droite ligne de la politique de ce parti qui s’intéresse au bien-être des fils et filles du Togo. « J’ai écouté vos préoccupations et doléances. Je reconnais vos apports à l’économie nationale et je sais maintenant ce qu’il faut pour vous ici à Katanga. Je mettrai ma fondation à contribution qui aidera à relancer de manière durable vos activités », a promis Alberto Olympio qui était face aux femmes revendeuses de poisson. De leur côté, les femmes de Katanga ont présenté au candidat à la présidentielles de 2015, leurs difficultés de chaque jour, des difficultés liées au problème de logement, de salles de classe pour leurs enfants et à leur existence de chaque jour faite de privations et de taxation de la part des autorités portuaires.
 
Alberto Olympio à Kpomé
 
Kpomé est une autre localité qui a accueilli le président du parti des Togolais et sa délégation. Dans cette partie du pays, l’homme d’affaires et président du Parti des Togolais a présenté à la population, le contenu de son programme de société, un programme qui tourne essentiellement autour de l’amélioration en un temps record du quotidien de tous les Togolais. C’est du moins le contenu du message qu’a martelé Guillaume Koko, délégué National chargé à la mobilisation, pour qui, son parti entend « garantir la démocratie pour tous les fils et filles du Togo, mettre une justice indépendante au service de chaque citoyen, instaurer des institutions fortes et un Etat de droit », car a-t-il dit, « le Togo a besoin d’avoir des institutions fortes, avec des instruments de gouvernement qui soient en conformité avec la Constitution et les lois de la République, et lutter efficacement contre la corruption par un système de contrôle efficace basé sur la transparence et la rigueur ». De son côté, Alberto Olympio a saisi l’occasion de son passage dans cette localité du Togo pour expliquer aux populations ce qu’il compte faire lorsqu’il sera au sommet de l’Etat. L’homme a promis à ses « frères et sœurs » d’améliorer l’éducation, la santé l’emploi et surtout le commerce des femmes. Il a promis d’être « toujours aux côtés des femmes togolaises ». Un fait encore plus marquant, c’est la promesse faite aux écoles de la localité de leur fournir des tables-bancs avant la rentrée prochaine au grand bonheur des élèves qui ont dit être confrontés depuis longtemps au manque de tables-bancs une situation qui les contraignaient à étudier sur des tabourets qu’ils apportent eux-mêmes de la maison.
 
Les populations de Kpomé, comme partout ailleurs ont profité du passage du candidat Alberto dans leur localité pour lui présenter leurs doléances. Des besoins qui sont pour l’essentiel, le manque de centres de santé et d’écoles dans certains villages, le manque d’eau potable, d’infrastructures, et surtout de fonds de commerce pour les femmes. « Souvent les gens viennent nous voir pour faire des prêts en nous prenant en photo et après quand on traine un peu dans le remboursement ils nous menacent d’emprisonnement », a fustigé une participante à la rencontre.
 
En guise de réponse à cette préoccupation, M. Olympio a promis aux femmes de Kpomé et partant, à toutes les femmes du Togo, des prêts sans taux d’intérêt une fois qu’il sera élu. « J’ai écouté vos préoccupations et doléances, je reconnais vos apports à l’économie nationale, je sais ce qu’il faut pour vous femmes togolaises, vous aurez d’ici peu de temps des prêts conséquents sans intérêt afin de vous permettre de relancer de manière durable votre commerce. En cas de difficulté de remboursement, au lieu de vous menacer de prison, on vous aidera à mieux gérer votre commerce », a-t-il affirmé devant une foule sous le charme.
 
Autre promesse faite par le candidat Alberto porte sur l’amélioration des conditions d’étude au Togo. Dans le domaine de l’éducation il a promis des écoles à proximité de chaque localité avec la gratuité des frais scolaires pour tous. « Il y aura des cantines scolaires pour tous les élèves du primaire sur toute l’étendue du territoire. Le secteur connaitra une mutation considérable. Des soins gratuits seront prodigués aux malades qui sont moins nantis et chaque localité du Togo se verra doter d’un centre de santé », a dit en substance celui qui croit en ses chances pour succéder à Faure Gnassingbé en 2015.
 
Le visiteur qui n’a pas oublié le problème du manque d’emploi auquel fait face la jeunesse togolaise a rassuré celle-ci sur son engagement à la débarrasser de ce mal. « L’après 2015 verra s’instaurer le concept : un foyer un emploi », a-t-il lancé sous les acclamations nourries de la foule.
 
Les populations par la voix de leur porte-parole, ont à leur tour fait des promesses. Celles d’accorder leur suffrage au Parti des Togolais et à son candidat à la présidentielle de 2015. « La jeunesse ayant perdu tout son espoir, se réjouit et clame haut et fort que le candidat du 3ème millénaire est arrivé et donc nous promettons à notre tour de renverser la vapeur en votre faveur en 2015 ». C’est ce qu’a affirmé Romaric Gadzetou chargé à l’organisation du parti dans le canton de Kpomé.
 
Cette initiative du Parti des Togolais vise à échanger de vives voix avec les populations togolaises afin de toucher du doigt les problèmes du peuple. Alberto Olympio, qui a l’ambition de gouverner le Togo estime qu’il faut proposer un programme de société en concordance avec les besoins et les réalités que vivent les togolais. Un programme dans lequel chaque togolais peut se retrouver et pour lequel le peuple souverain peut lui accorder son suffrage.
 
Le parti qui a parcouru les marchés d’Akodésséwa, de Bè, de Nukafou, d’Agoè Assiyéyé, d’Agoè Kossigan ainsi que les localités de Kpéssi et de Kpomé a établi un calendrier de tournée qui permettra à Alberto Olympio de sillonner le Togo dans toute sa profondeur.
 
Le Parti des Togolais revendique des représentations dans tous les 384 cantons du Togo.
 
A.G.
 

Commentaires

comments

Publié le 18 septembre 2014 dans Envoyez cet article à un ami

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

:: FLASH INFO :: Faure GNASSINGBE s’exprimera incessamment au peuple sur les divergences politiques de l’heure (ministre SESSENOU). ‎
:: FLASH INFO :: Togo: l’internet mobile toujours coupé avant de nouvelles manifestations de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: Togo: nouvelle manifestation de masse à Lomé à l’appel de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer