Patrick Lawson : « nous dépassons largement les 50% »

image_pdfimage_print

patrick_lawson500_22juin2013


Alors que les résultats proclamés par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) le créditent de 34,95%, le Combat pour l’alternance politique en 2015 (CAP 2015), sur la foi des procès-verbaux à lui envoyé par ses délégués aussi bien des 8994 bureaux de vote et des 42 Commissions électorales locales indépendantes (CELI), continue de soutenir que son candidat, Jean-Pierre Fabre a gagné l’élection présidentielle du 25 avril 2015 avec un taux de plus de 50%.
 
« Dans les CELI, nous sommes majoritaires et cette avance ne peut pas être rattrapée par Faure Gnassingbé. Nous dépassons largement les 50% », a déclaré ce vendredi sur la radio Kanal FM Patrick Lawson-Banku, premier vice-président de l’Alliance nationale pour le changement (ANC) et directeur de campagne de Jean-Pierre Fabre à cette élection.
 
Tout en rappelant que c’est par la mobilisation populaire que la coalition de cinq (5) partis de l’opposition compte réclamer sa victoire, M. Lawson-Banku a estimé que le président de la CENI et les membres de la CENI, représentants la majorité et le gouvernement « veulent mettre le Togo à feu et à sang ».
 
« Nous faisons tout pour qu’il n’en soit pas ainsi mais nous voudrions que cette fois-ci, notre victoire soit reconnue », a-t-il ajouté.
 
En 2010, Jean-Pierre Fabre, sous la bannière de l’Union des forces de changement (UFC), a été donné 2ème du scrutin présidentiel avec un peu plus de 33%. Pendant plus de quatre (4) années, il a mobilisé dans les rues ses militants pour réclamer sa victoire.
 
Telli K.
 
source : afreepress
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*