Patrick Lawson : « nous dépassons largement les 50% »

image_pdfimage_print

patrick_lawson500_22juin2013


Alors que les résultats proclamés par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) le créditent de 34,95%, le Combat pour l’alternance politique en 2015 (CAP 2015), sur la foi des procès-verbaux à lui envoyé par ses délégués aussi bien des 8994 bureaux de vote et des 42 Commissions électorales locales indépendantes (CELI), continue de soutenir que son candidat, Jean-Pierre Fabre a gagné l’élection présidentielle du 25 avril 2015 avec un taux de plus de 50%.
 
« Dans les CELI, nous sommes majoritaires et cette avance ne peut pas être rattrapée par Faure Gnassingbé. Nous dépassons largement les 50% », a déclaré ce vendredi sur la radio Kanal FM Patrick Lawson-Banku, premier vice-président de l’Alliance nationale pour le changement (ANC) et directeur de campagne de Jean-Pierre Fabre à cette élection.
 
Tout en rappelant que c’est par la mobilisation populaire que la coalition de cinq (5) partis de l’opposition compte réclamer sa victoire, M. Lawson-Banku a estimé que le président de la CENI et les membres de la CENI, représentants la majorité et le gouvernement « veulent mettre le Togo à feu et à sang ».
 
« Nous faisons tout pour qu’il n’en soit pas ainsi mais nous voudrions que cette fois-ci, notre victoire soit reconnue », a-t-il ajouté.
 
En 2010, Jean-Pierre Fabre, sous la bannière de l’Union des forces de changement (UFC), a été donné 2ème du scrutin présidentiel avec un peu plus de 33%. Pendant plus de quatre (4) années, il a mobilisé dans les rues ses militants pour réclamer sa victoire.
 
Telli K.
 
source : afreepress
 

Commentaires

comments

Laisser un commentaire

Saisissez votre mail.

*