Le Patronat de la presse togolaise (PPT) suspend sa participation aux états généraux de la presse

image_pdfimage_print

ppt_500

© togoactualite – Le Patronat de la presse togolaise (PPT), une des deux organisations des patrons de la presse privée togolaise a suspendu ce mercredi 25 juin 2014, sa participation et a demandé le retrait de son représentant aux travaux de préparation des états généraux de la presse prévus du 29 juin au 02 juillet prochain à Kpalimé.

 

L’organisation dénonce pêle-mêle la marginalisation des certaines organisations de professionnelles, l’improvisation et la précipitation des travaux de ces états généraux, les irrégularités de fonds et de forme dans les préparatifs, les dysfonctionnements, l’absence de transparence dans la préparation des travaux.

 

Compte tenu de ces multiples dysfonctionnements et irrégularités et le floue qui entourent les préparatifs des travaux des états généraux de la presse, la Patronat de la presse togolaise porte des « réserves et a décidé de suspendre sa participation aux états généraux de la presse togolaise et retire de ce fait son représentant du Comité d’organisation », souligne la déclaration liminaire lue par M. Carlos Ketohou, au cours d’une conférence de presse.
Cependant, l’organisation patronale ne ferme pas totalement la porte à sa participation à ces états généraux.

 

« Nous ne demandons pas une prorogation de la date de la tenue des états généraux, tout ce que nous demandons c’est que les choses sont mal faites, il faut qu’on fasse une halte et qu’on pose réellement le problème pour qu’on puisse trouver des solutions », a déclaré le président du PPT M. Zeus Aziadouvo pour qui, ils ont l’impression que ces états généraux ne visent pas à faire sortir la presse togolaise des sentiers battus mais que des gens sont plus préoccupés par les retombées financières.
« A l’allure où vont les choses on risque d’assister à un désordre à Kpalimé. La base est mal faite, nous sommes en train de faire cette sortie pour attirer l’attention des uns et des autres et si d’ici là des gens prennent compte de nos préoccupations », a encore plaidé M. Azidouvo.

 

Le Patronat de la presse togolaise est crée le 10 janvier 2014 à la suite du retrait de la plupart de ses membres du CONAPP l’autre organisation patronale de la presse privée togolaise.

 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*