Il est
Flash info :: | La France suit avec préoccupation la situation au Togo. Nous condamnons fermement les violences récentes qui ont fait plusieurs victimes et appelons les parties à l’apaisement et à entamer un dialogue (ministère français des Affaires étrangères). | | Togo : Messenth Kokodoko, un des responsables du Mouvement NUBUEKE enlevé | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.



Le PM Ahoomey-Zunu a conféré avec Mme Koupokpa Issolémo de Sursaut-Togo

image_pdfimage_print

koupokpa

© togoactualite – Il a fallu attendre presqu’un mois après la première rencontre entre le Premier ministre et les partis ou regroupements de partis politiques sur les réformes institutionnelles et constitutionnelles pour que le premier ministre ne renoue le contact. Ce vendredi il a reçu Mme Koupokpa Issolémo de Sursaut Togo. La dame est l’élue de Sursaut –Togo de Kofi Yamgnane à l’assemblée nationale.

Les discussions qui ont duré une heure d’horloge a permis à la représentante de Sursaut-Togo d’exprimer au chef de gouvernement sur sa position sur le cadre des discussions.

« Notre rencontre avec le Premier ministre a porté sur les réformes. Notre position c’est que quel que soit le cadre, il faut un sursaut national de l’ensemble de la classe politique pour que les réformes institutionnelles et constitutionnelles soient réalisées. Pour nous peu importe le cadre, pourvu que les réformes se fassent, le cadre nous importe peu. Que le gouvernement qui a pris l’engagement soit fidèle à son engagement, et que ces réformes soient opérées parce que le peuple attend ces réformes. Je crois que si le gouvernement aime son pays, aime sa population, le gouvernement ne peut qu’opérer ses réformes peu importe le cadre. Le gouvernement nous a rassuré qu’il a pris l’engagement de faire des réformes et d’espérer que sous peu ces réformes seront faites. J’ose croire », a confié Mme Koupokpa.

Les discussions sur les réformes engagées à la suite de la rencontre entre le chef de file de l’opposition Jean-Pierre Fabre et le président de la République semble aller au pas de caméléon ce qui a amené les partis membre du Collectif Sauvons le Togo a appelé les populations togolaises à prendre part à une marche d’avertissement le 26 avril 2014.

 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

Commentaires

comments

Publié le 12 avril 2014 dans Envoyez cet article à un ami

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

:: FLASH INFO :: Faure GNASSINGBE s’exprimera incessamment au peuple sur les divergences politiques de l’heure (ministre SESSENOU). ‎
:: FLASH INFO :: Togo: l’internet mobile toujours coupé avant de nouvelles manifestations de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: Togo: nouvelle manifestation de masse à Lomé à l’appel de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer