Politique & Foot/Ces mots d’Adebayor en 2017 qui rappellent son engagement pro-Faure de 2015

image_pdfimage_print


MARSEILLE (© 2017 Afriquinfos) – Emmanuel Shéyi Adébayor, actuel capitaine des Eperviers du Togo, s’est prononcé chez nos confrères de «So Foot» sur la crise politique des réformes qui secoue son pays depuis le 19 août 2017. Une sortie médiatique qui devrait lui valoir de nouveau l’inimitié d’une partie de ses compatriotes… Comme en 2015.
 
Le volet politique de l’interview accordée par Shéyi Adébayor à «So Foot» devrait animer durant les prochaines heures des débats et des commentaires passionnés sur les réseaux sociaux. «En ce moment, le Togo est secoué car ils (contestataires) disent que le Président doit partir. Certains jeunes sont morts pendant des manifs. Pourquoi? Si demain, une autre personne devient Président, elle va aller voir les familles (endeuillées)? Non. Pense d’abord à ramener quelque chose à ton pays», a laissé entendre l’attaquant togolais au sujet des tensions politiques de l’heure sur sa terre natale.
 
«Les Togolais me demandent mon opinion, ils me disent de prendre la parole. Mais, vous voulez que je parle de quoi? J’y connais quoi en politique? En quoi ça me concerne une nouvelle Constitution? Je ne la connais même pas et ça ne m’intéresse pas», a encore cité le sportif.
 
Avant de lâcher ces mots équivoques : «Si le Président part, les gens qui n’ont pas de boulot, en trouveront-ils plus facilement? Pas sûr. On a l’exemple de la Libye avec Kadhafi. On a vu ce pays avec et sans lui. Les Libyens sont en train de le regretter! La diaspora togolaise de Paris qui parle des marches, prenez l’avion et allez au pays si vous voulez marcher» !
 
source : Afriquinfos
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*