Politique Nationale de l’Habitat et du Développement Urbain au Togo : Le gouvernement et les différents acteurs à l’œuvre pour la validation du document

image_pdfimage_print

habitat_urbanisme_forum


Une centaine d’acteurs de l’administration publique de toutes les régions du Togo, de la société civile, du secteur privé ainsi que les partenaires techniques et financiers étaient en conclave ce mardi à Lomé en vue de la validation du document de la Politique Nationale de l’Habitat et du Développement Urbain (PNHDU), a constaté une journaliste de Savoir News.
 
L’ouverture des travaux a été présidée par le ministre de l’urbanisme et de l’habitat Me Fiatuwo Kwadjo Sessenou. Certains de ses collègues du gouvernement ainsi que la représentante du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) au Togo Mme Khardiata Lo N’Diaye étaient aussi présents.
 
Le document élaboré par le cabinet SIAR International, combine les problèmes globaux et spécifiques du secteur de l’urbanisme et de l’habitat au Togo.
 
Ce secteur reste préoccupant vue l’accroissement de la population urbaine entraînant la dégradation de l’environnement urbain, le développement spatial peu harmonieux des centres urbains, le financement de l’urbanisation inopérant. Plusieurs autres problèmes récurrents sont liés à ce secteur qui est appelé à évoluer dans les années à venir.
 
« Ce document ne viendra que confirmé et conforter la politique d’urbanisation qui a commencé entre temps en résolvant les problèmes de la voirie, d’inondations, de bidonvilles et surtout le problème de logements sociaux et les problèmes fonciers », a indiqué Me Sessenou.
 
Durant ce conclave de deux jours, ces différents acteurs ont la charge de valider ce document après s’être assurés de la cohérence entre la vision du secteur à l’horizon 2040 et les axes stratégiques, la pertinence du plan d’action et celle des indicateurs proposés.
 
Le PNUD appuie le Togo depuis 2009 dans ce secteur à travers le projet Grand Lomé, ce qui a permis en 2012 de doter la ville de Lomé d’une stratégie de développement urbain et d’amorcer l’élaboration d’un schéma directeur d’aménagement urbain.
 
Pour Mme Khardiata Lo N’Diaye, le « PNHDU permettra de renforcer ces initiatives et de bâtir des espaces urbains plus résilients fondés sur les principes de durabilité, d’équité et d’inclusion ».
 
Depuis quelques années, le Togo est confronté à plusieurs problèmes liés au développement urbain. Selon les statistiques, si rien n’est fait, 51, 94% de la population togolaise résidera en milieu urbain en 2030.
 
En 2040, ce chiffre sera revu à la hausse avec près de 57,17 % de la population dans les centres urbains et la capitale togolaise (Lomé) abritera à elle seule, 71, 66% de la population urbaine.
 
Il faut noter que le PNHDU permettra au Togo de relever l’un des grands défis inscrit dans la Stratégie de Croissance Accélérée et de Promotion de l’Emploi (SCAPE) pour 2013-2017.
 
Rappelons que le processus de formulation du PNHDU qui est à sa seconde phase, a été lancé en octobre 2013 et en décembre 2013. La première phase, celle du diagnostic global du secteur, a été déjà validée. FIN
 
Chrystelle MENSAH
 
Savoir News
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*