Politique/Crise : Edem Kodjo, « envoyé spécial » de l’UA pour le Burkina Faso

image_pdfimage_print

edem_kodjo_600

L’ancien Premier ministre togolais Edem Kodjo a été nommé « envoyé spécial » de l’Union africaine (UA) pour le Burkina Faso, pays en proie à une crise après la chute de l’ex-président Blaise Compaoré, l’armée ayant « confisqué » le pouvoir. M.Compaoré a été chassé par la rue, après 27 ans de règne.

 

Selon Mme Nkosazana Dlamini-Zuma, présidente de la commission de l’UA, Edem Kodjo est chargé de « coordonner les efforts conjoints de l’UA, de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), des Nations Unies et d’autres acteurs internationaux concernés ».

 

L’UA avait donné deux semaines à l’actuel homme fort du Burkina Faso, le lieutenant-colonel Zida de passer le pouvoir au civil.

 

Rappelons que M.Edem Kodjo a été également secrétaire général de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA, actuelle UA).

 

Il dirige actuellement sa propre Fondation « Pax Africana », structure ayant pour objectif de garantir la paix en Afrique, par l’analyse des conflits et leur prévention, la négociation, la médiation et d’œuvrer pour un développement accéléré du continent et de ses pays par des actions multiformes. FIN

 

Edem Etonam EKUE

 

Savoir News

 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*