Politique/Réformes : Le CAR dit tout le mal qu’il pense de la tournée de la commission Awa Nana

image_pdfimage_print

agboyibor


Le Comité d’Action pour le Renouveau (CAR, opposition) ne soutient pas la tournée entreprise depuis neuf jours par Awa Nana Daboya et les membres de la Commission de réflexion sur les réformes politiques, institutionnelles et constitutionnelles et tient à le faire savoir.
 
Dans un communié rendu public le 8 août 2017, le parti de Me Madji Yawovi Agboyibo explique sa position et invite le Président de la République, Faure Gnassingbé à privilégier les recommandations de l’Accord Politique Global (APG). « Le Président de la République a le devoir de respecter les engagements qu’il a pris dans l’APG. Il lui revient de convoquer avant qu’il ne soit trop tard, le cadre prévu à cet effet par le chapitre III de l’APG », indique le président du CAR.
 
Le parti dit suivre avec une « extrême vigilance la tournée qu’effectue la Commission Awa Nana dite Commission de Réflexion sur les réformes, mise en place par le chef de l’Etat le 03 janvier 2017 au mépris de l’Accord Politique Global (APG) de 2006 qui a prévu dans son chapitre III pour résoudre, par consensus, des sujets éminemment politiques complexes de réformes institutionnelles et constitutionnelles ».
 
Il rappelle en outre que c’est par la « même manœuvre d’une prétendue recherche de volonté des populations que le régime RPT s’est employé en 1989 à camoufler son refus d’ouvrir le pays au multipartisme, en se prévalant de conclusions d’une tournée nationale similaire à celle en cours ».
 
La Commission de réflexion sur les réformes politiques, institutionnelles et constitutionnelles a entrepris depuis le 1er août dernier, une tournée dans le Togo profond dont le but est de recueillir les avis et propositions des populations pour la réalisation des réformes attendues.
 
Cette commission a vu le jour le 03 janvier 2017 et a pour mission de proposer un texte de réformes politiques, institutionnelles et constitutionnelles prenant en compte « l’histoire, reflète les réalités du pays et répond aux aspirations des Togolaises et des Togolais ».
 
A.Y.
 
source : afreepress
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*