Il est
Flash info :: | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | Selom Klassou a représenté ce vendredi Faure Gnassingbé à l’investiture du président du Cap-Vert, Jorge Carlos Fonseca, réélu démocratiquement début octobre 2016 (officiel). | Mettre la pression pour les réformes : CAP 2015 en tournée fin août à partir de Tône (nord) | Le match amical Gabon-Togo de fin mai prochain n’aura pas lieu. | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.



POURQUOI IGNORER LES ELECTIONS DU 15 AVRIL 2015 ?

image_pdfimage_print

id2015_550

Parce que, y prendre part, c’est promouvoir la pérennisation de l’arbitraire !

L’arbitraire vient une fois de plus de se commettre : cela s’est traduit dans la confusion des genres en concordant dans le temps et l’espèce la tenue de la convention d’investiture du parti UNIR avec celle du Conseil des ministres qui, précisément, devait arrêter la date des prochaines élections. Faure et ses ouailles viennent de démontrer une fois de plus qu’ils n’ont d’égards ni au Peuple, ni aux textes, ni à leurs adversaires politiques.

L’arbitraire, c’est fouler au pied tous les accords signés de leur propre soin. Que ce soient les 22 engagements pris vis-à-vis de l’Union Européenne en avril 2004, l’Accord politique global (APG) signé le 20 août 2006 qui, pourtant, ont permis à Faure de prendre part aux élections présidentielles de 2010, et les engagements personnels publics répétés de Faure lui-même d’opérer les réformes, le système RPT-UNIR n’a montré aucune volonté de donner suite aux attentes les plus élémentaires du Peuple togolais.

L’arbitraire, c’est aussi l’asservissement dont sont l’objet toutes les couches sociales du pays. Les divers secteurs d’activités connaissent le même sort : paupérisation, corruption, menaces, violations des normes sociales, traitements inhumains et dégradants pour certains. Il suffit de prêter une petite attention aux revendications de la Synergie des travailleurs du Togo (STT) et du calvaire que vivent ses responsables pour voir la réalité du cynisme, du mépris et de la perversité du système.

Enfin, l’arbitraire, c’est d’empiler des déclarations d’enquêtes et de poursuites les unes sur les autres, pour beaucoup pour des crimes même de sang, qui ne sont ou ne seront jamais menées alors que nombre des présumés auteurs sont connus et/ou identifiés. Ce qui crée et pérennise une pratique institutionnelle d’impunité importante décriée par les Organisations de défense des droits de l’Homme (ODDH) tant nationales qu’internationales.

            Parce que y aller, c’est cautionner et légitimer le régime Faure-Unir

C’est le cautionner car ce régime est convaincu de n’avoir besoin de l’avis de personne, pire, de celui du Peuple, pour réaliser ses mascarades. Prendre part à ces élections dont les préparations se font de façon unilatérale pour assurer des résultats connus d’avance, c’est adhérer à la démarche unitaire et illégitime du système.

C’est le légitimer car le taux de participation est un levier important pour la légitimité d’un scrutin. Plus on y participe, plus on offre et conforte la légitimité de la consultation. La légitimation la plus importante et la plus inquiétante en l’occurrence, c’est celle de la participation de certains opposants et qui, naturellement appelleront leurs militants à aller voter. Ce faisant, quelques soient les irrégularités les plus graves qui entacheraient le scrutin comme cela toujours été le cas au Togo, les observateurs auront la tâche bien facile : l’opposition a bel et bien participé aux élections ; cela signifie que les conditions étaient remplies pour la bonne tenue de l’élection. La population a massivement répondu présente. Cette rengaine, nous l’avons entendue tellement de fois qu’elle est presque devenue une évidence. Et comme à l’accoutumée, les opposants crieront au loup ; l’éternel recommencement. Faure a besoin de la participation de l’opposition et de ses militants pour masquer l’incongru, l’infâme. La probabilité de la non-satisfaction de ce besoin l’amènera à reconsidérer la réclamation des réformes et les aspirations profondes du peuple car, malgré sa sérénité de façade, il croupit et vacille sous le faix des pressions intérieures et extérieures.

 

                Enfin, parce qu’aller voter le 15 avril 2015, c’est manquer de respect à la patrie !

Car le Peuple a désormais un seul mot d’ordre : Pas de réformes, plus d’élections ! Le Peuple dit qu’il a assez donné. Ces réformes, loin d’être la panacée de tous les maux électoraux du Togo, si étaient opérées, seraient une étape importante vers plus d’équité, d’égalité et de transparence. Le Peuple togolais est dorénavant au fait de toutes les turpitudes politiciennes de la classe politique dans son ensemble. Les mêmes causes conduisant aux mêmes effets, Le Peuple du Togo ne veut plus se laisser abuser. Il a participé à plusieurs élections sans les leviers que préconisent les réformes et est toujours revenu à la case départ. Expérimentons de nouvelles approches par le truchement de l’adoption des réformes. Ces leviers ont toujours été promis à la veille de chaque élection pour les suivantes. Il faut savoir dire à un moment donné STOP à la roublardise. Ne dit-on pas qu’on peut tromper une partie du peuple tout le temps et tout le peuple une partie du temps, mais on ne peut pas tromper tout le peuple tout le temps ?

Au regard de ce qui précède, l’équation semble évidente : ignorer les élections du 15 avril 2015, c’est dire non à l’arbitraire, c’est refuser de cautionner et de légitimer une énième forfaiture de système Faure-Unir.

Initiative 2015 soutient de toutes ses forces les organisations de la société civile togolaise, surtout les ODDH, engagées dans la même dynamique du préalable de l’opération des réformes constitutionnelles et institutionnelles avant toute nouvelle élection.

 

NE PAS ALLER VOTER LE 15 AVRIL 2015, C’EST OBLIGER FAURE A OPERER LES REFORMES !

Fait à Luxembourg, le 27 février 2015

Initiative Diaspora 2015

 

 

Associations                                                                                                                   Pays

GFSA                                                                                                                                 Suisse

MO5*                                                                                                                                  Belgique

MTN                                                                                                                                    USA

CRI-TD                                                                                                                               Pays-Bas

Pyramid of Yéwé                                                                                                            Suisse

CEMAF-TOGO                                                                                                                USA

ATOL                                                                                                                                 France

Faure MUST GO                                                                                                                             USA

ALTO                                                                                                                                 USA

Mouvement Pour une Action Citoyenne                                                                               France

Mouvement Victoire du Peuple                                                                                 Allemagne

*Avec le soutien du MO5 (Mouvement du 5 octobre)

Commentaires

comments

Publié le 28 février 2015 dans Envoyez cet article à un ami

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

*
:: FLASH INFO :: Christophe Sander, est désormais le nouvel ambassadeur d’Allemagne au Togo ‎
:: FLASH INFO :: JP Fabre Le vice president de la Ceni M. Pedro Amuzu denonce les resultats publies et demande la retractation de ces résultats ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: La population de nouveau appelée à descendre dans la rue le 12 décembre en rouge ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer