Il est
Flash info :: | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | Selom Klassou a représenté ce vendredi Faure Gnassingbé à l’investiture du président du Cap-Vert, Jorge Carlos Fonseca, réélu démocratiquement début octobre 2016 (officiel). | Mettre la pression pour les réformes : CAP 2015 en tournée fin août à partir de Tône (nord) | Le match amical Gabon-Togo de fin mai prochain n’aura pas lieu. | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.



Présentation du bulletin de vote : Fabre compte saisir la Cour constitutionnelle

image_pdfimage_print

cap_tournee_golfe


Togo-La polémique sur la configuration des candidats sur le bulletin de vote continue. C’est à un véritable ping-pong que l’on assiste entre le président de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), Taffa Tabiou, et le mandataire du candidat du Combat pour l’alternance politique en 2015 (Cap 2015), Me Adama Doe-Bruce. Et au finish, c’est la Cour constitutionnelle qui sera appelée à trancher.
 
Le lundi 16 mars dernier, lors de la présentation du spécimen du bulletin de vote aux représentants des candidats après le tirage au sort effectué 72 heures plus tôt, Taffa Tabiou promettait au mandataire de Jean-Pierre Fabre de prendre en considération ses observations pertinentes sur la configuration horizontale privilégiée, en violation flagrante de ce tirage au sort. Mais le président de la Ceni semble vouloir épauler le positionnement querellé.
 
« Pour la forme du bulletin, la Commission électorale nationale indépendante a été déterminée dans sa démarche innovante par le premier alinéa de l’article 78 du Code électoral : « Le bulletin unique de vote est imprimé selon les modalités et des spécifications techniques définies par la Ceni » », lui a écrit Taffa Tabiou le jeudi 19 mars dernier, en réponse à sa lettre de protestation introduite le 16 mars, et d’indiquer, comme pour le persuader à accepter le fait accompli, qu’« à l’occasion de la campagne électorale, la Ceni mettra à la disposition de chaque candidat un nombre conséquent de spécimens de bulletins pour aider à la sensibilisation des électeurs ».
 
« Il est regrettable de constater que la Ceni feint d’ignorer que c’est l’adoption du bulletin unique de vote depuis de nombreuses années qui l’a conduite à la nécessité de procéder à un tirage au sort pour positionner sur ledit bulletin, la place des différents candidats ou partis politiques (…) Le fait pour la Ceni de ne pas respecter d’une part, ses propres règles établies depuis de nombreuses années, et d’autre part les usages enregistrés par les électeurs, n’augure pas de la bonne transparence et de l’impartialité qui doivent conduire les prochaines élections présidentielles, et cela pourrait conduire le candidat de CAP 2015 à s’interroger sur l’opportunité de maintenir sa candidature », a rétorqué Me Adama Doe-Bruce, dans une autre lettre adressée au président de la Ceni juste le lendemain. Et d’indiquer : « En tout état de cause, le candidat de Cap 2015 a décidé de soumettre la contestation à la Cour Constitutionnelle qui normalement devrait juger en toute impartialité de la régularité des prochaines élections présidentielles »
 
source : kusasanews
 

Commentaires

comments

Publié le 23 mars 2015 dans Envoyez cet article à un ami

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

*
:: FLASH INFO :: Christophe Sander, est désormais le nouvel ambassadeur d’Allemagne au Togo ‎
:: FLASH INFO :: JP Fabre Le vice president de la Ceni M. Pedro Amuzu denonce les resultats publies et demande la retractation de ces résultats ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: La population de nouveau appelée à descendre dans la rue le 12 décembre en rouge ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer