Présentation de vœux : Faure Gnassingbé promet un scrutin « paisible, transparent et équitable

image_pdfimage_print

faure_fond_kara


Le corps diplomatique et consulaire et les premiers responsables des organisations internationales et non gouvernementales ont présenté ce vendredi à la Nouvelle Présidence de la République leurs vœux au chef de l’Etat, Faure Gnassingbé, a appris l’Agence de presse Afreepress.Au vœu du doyen du corps diplomatique et consulaire au Togo, l’Ambassadeur de la République du Nigéria au Togo, Sunday Matthew Adoli, de voir un scrutin présidentiel pacifique en 2015, Faure Gnassingbé a fait savoir que les dispositions sont d’ores et déjà prises afin l’élection présidentielle de 2015 puisse se réaliser dans les meilleures conditions de paix, de transparence et d’équité.

« Tous les mécanismes se mettent en place afin que la compétition soit saine et que ce rendez-vous électoral majeur soit synonyme de progrès pour le Togo, dans le respect du pluralisme mais surtout dans la paix et la stabilité », a-t-il ajouté.

Le doyen du corps diplomatique et consulaire a félicité le Togo et le chef de l’Etat pour les nombreuses réussites et réalisations enregistrées en 2014.

Il a touché du doigt le choix par ses pairs de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) pour la lutte contre la maladie à virus Ebola dans l’espace ouest africain, l’inauguration du port en eau profonde et l’inauguration très prochaine du nouvel aérogare de l’aéroport international Gnassingbé Eyadéma de Lomé.

Sur la question de la sécurité, Faure Gnassingbé a souhaité que le continent se prenne en main pour, a-t-il insisté, « maîtriser pleinement son destin, en assurant par lui-même sa sécurité, en se dotant de réelles capacités opérationnelles » qui reposent selon lui sur la force en attente de la CEDEAO et l’opérationalisation de la capacité africaine de réaction immédiate aux crises (CARIC).

Tous les regards sont d’ailleurs tournés vers la conférence internationale sur la sécurité que la capitale togolaise accueille au dernier trimestre de l’année nouvelle.

Autre préoccupation soulevée par le chef de l’Etat, la maladie à virus Ebola. Le coordinateur régional de la riposte contre Ebola a insisté sur une vigilance « extrême », malgré l’évolution « positive » dans les pays touchés par l’épidémie.

Une grande réunion se tient sur cette question en janvier 2015 à Accra au Ghana au Ghana, a-t-il informé.

Telli K.

Commentaires

comments

Laisser un commentaire

Saisissez votre mail.

*