Il est
Flash info :: | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | Toute l'équipe de Togo Actualité vous souhaite bonne heureuse année 2017. Merci pour votre soutien et votre fidélité. | | Le match amical Gabon-Togo de fin mai prochain n’aura pas lieu. | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.



Présidentielle de 2015 : 8 000 agents de la FOSEP 2015 bientôt formés grâce au PNUD

image_pdfimage_print

pnud-togo


Le Programme des nations unies pour le développement (PNUD) a mis à la disposition de la Forces sécurité élection présidentielle de 2015 (FOSEP 2015) plus de 110 millions de francs CFA pour la formation de 200 formateurs et 7 800 agents de cette force de sécurisation des élections en 2015.
 
Cette enveloppe servira également à mettre à la disposition des formateurs et des agents et des agents, le matériel de formation nécessaire en ce qui concerne le maintien de l’ordre public, les règles de bonne conduite en période électorale et les droits humains.
 
Un protocole d’accord a été signé vendredi à Lomé à cet effet entre le ministre de la Sécurité et de la protection civile, le colonel Yark Damehame et la Représentante résidente du PNUD au Togo, Khardiata Lo N’diaye.
 
« L’objectif à terme est disposer d’une force bien formée sur le maintien de l’ordre et sensibilisée aux principes basés sur les droits de l’homme, les règles de bonne conduite, la prévention et la gestion des conflits », a déclaré à la fin de la cérémonie Mme Lo N’diaye.
 
Après avoir rappelé que son département a géré « avec professionnalisme » les processus électoraux en 2007, 2010 et 2013, le colonel Yark a reconnu que chaque élection à ses propres défis.
 
« Nous comptons aborder la sécurisation de l’élection de 2015 avec beaucoup de préparation et de sérénité afin de jouer à fond le rôle qui est le nôtre pour permettre à tous nos concitoyens, soient-ils hommes politiques, candidats, électeurs ou autres de jouir pleinement et en toute quiétude des libertés et droits que la République leur reconnaissent », a-t-il ajouté.
 
Cette formation de dix (10) semaines sera assurée par les experts du Centre régional des Nations Unies pour la paix et le désarmement en Afrique (UNREC), du Haut-commissariat des Nations Unies pour les droits de l’homme (HCDH), du Comité international de la croix rouge (CICR) et la Fondation Hanns Seidel.
 
En octobre dernier, les autorités togolaises ont reçu la visite d’une mission d’évaluation des besoins électoraux (NAM) qui a recommandé à la communauté internationale et les Nations Unies un accompagnement au processus électoral de 2015 au Togo.
 
Telli K.
 

Commentaires

comments

Publié le 12 décembre 2014 dans Envoyez cet article à un ami

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

:: FLASH INFO :: Christophe Sander, est désormais le nouvel ambassadeur d’Allemagne au Togo ‎
:: FLASH INFO :: JP Fabre Le vice president de la Ceni M. Pedro Amuzu denonce les resultats publies et demande la retractation de ces résultats ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: La population de nouveau appelée à descendre dans la rue le 12 décembre en rouge ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer