Présidentielle 2015 : Des cas de bourrages d’urne dénoncés par CAP 2015

image_pdfimage_print

Francis_Pedro_AMUZUN


” Le président de la ceni vous a donné un résultat partiel, ce résultat comporte des erreurs, surtout sur le résultat de la Binah que nous n’avons pas totalement compilé “. C’est en ces termes que le vice président de la Ceni, Pedro Amuzun s’est adressé à la presse cette mi-journée. Ce représentant de CAP 2015 dénonce ce qu’il qualifie de passage en force de Taffa Tabiou. ” Le président s’est permis de donner les résultats de la Binah alors que nous avons un dépassement de plus de 1120 voix ” a déploré Mr Amuzun.

Depuis la reprise des travaux ce matin vers 10 heures au siège de l’institution organisatrice du scrutin, c’est un blocage total. Finalement une porte de sortie a été trouvée sous l’égide du comité d’accompagnement présidé par le Général Siaka Sangaré à en croire le vice président de la CENI.
 
” Finalement il a été décidé que le président doit faire la rétractation sur les résultats qui ont été annoncés ” a déclaré Pedro Amuzun avant d’ajouter qu’il a été proposé de ” faire venir le président de la Céli Binah pour que nous puissions comprendre au fond réellement ce qui s’est passé “.
 
Notons que Pedro Amuzun a relevé que c’est dans la douleur que se fait la compilation des résultats puisqu’il y a toujours des dépassements de voix dans presque toutes les Céli. ” Par ci c’est 13 voix, par la c’est 9 voix, en d’autre lieu c’est 200 voix de dépassement et le plus gros c’est la Binah ” a-t-il dit avant d’exprimer son inquiétude sur ce qu’il appelle ” des cas de bourrages systématique “.
 
source : africa rdv
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*