Présidentielle de 2015 : Faure Gnassingbé annoncé comme candidat d’UNIR dans la Binah

image_pdfimage_print

faure_candidat


C’est désormais officiel, le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé sera candidat à sa propre succession lors de la présidentielle de 2015. L’annonce a été faite dimanche par le ministre des Enseignements primaire et secondaire, Florent Badjam Maganawé sur la Télévision Togolaise (TVT) à l’issue d’une réunion des cadres et militants de base de l’Union pour la République (UNIR) dans la préfecture de la Binah.
 
« Les cadres de la préfecture se sont retrouvés pour réfléchir sur comment se mobiliser pour non seulement le développement de la Binah mais aussi pour faire en sorte que la victoire lors de l’élection présidentielle de 2015 soit du côté du parti UNIR et de son candidat, Faure Essozimna Gnassingbé. Voilà pourquoi nous nous sommes réunis pour affinés nos stratégies et avoir la maîtrise du champ politique », a-t-il déclaré.
 
Il avait à ses côtés dans cette préfecture, plusieurs cadres d’UNIR comme le secrétaire d’Etat chargé des Relations avec les Institutions de la République, Christian Trimua et le directeur de cabinet du premier ministre, Simféitchéou Pré.
 
En prélude à cette rencontre politique, plusieurs milliers de cahiers de 100 pages et de 200 pages à l’effigie du chef de l’Etat, Faure Gnassingbé ont encore été mis à la disposition des élèves démunis de la Binah.
 
Le même geste a été fait dans le Yoto et dans l’Anié. Ce dons de fournitures scolaires a commencé à Bassar et a été poursuivi dans les préfectures de Kloto, Kpélé et dans l’Agou.
 
En plus de Faure Gnassingbé, Jean-Pierre Fabre de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC), Alberto Olympio du Parti des Togolais et Kofi Yamgnane de Sursaut-Togo sot candidats à cette élection.
 
Telli K.
 

Commentaires

comments

Une Réponse à "Présidentielle de 2015 : Faure Gnassingbé annoncé comme candidat d’UNIR dans la Binah"

  1. DONG   14 octobre 2014 at 10 h 56 min

    Le parti au pouvoir ne fait rien dans la préfecture de la BINAH alors qu’il y a des cadres politiques et riches en argent; les routes sont gatées ;les marchés sont vilins les hopitaux sont difficilement …… les populations sont……………..Mous avons besoin d’une alternance. chaque jour les mèmes personnes mangent

    Répondre

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*