Présidentielle 2015 : Jean-Pierre Fabre promet un changement inclusif pour 2015

image_pdfimage_print

jpf_anc_cap2015


« Le changement c’est une nécessité absolue, nous avons le devoir de tourner les pages noires de l’histoire de notre pays et nous ne devons pas laisser cette occasion. Cette fois-ci tout le monde a compris que Faure ne veut pas partir. Nous devons le faire partir ». C’est en ces termes que le candidat de Combat pour une alternance politique en 2015 (CAP 2015) a sensibilisé mardi les populations de Tchamba, environ 35 km au sud-est de la préfecture de Tchaoudjo.Jean-Pierre Fabre entend en « finir avec l’arbitraire », avec le « règne d’une famille au Togo », en « finir avec le règne d’un groupe sur le Togo ». « C’est ça le changement », a martelé le chef de file de l’opposition. Mais, a-t-il tenu à préciser, « ce ne sera pas un changement contre une partie du Togo ou contre quelqu’un ». Ce sera un changement qui va « profiter à tous » et va permettre deux choses : « l’amélioration des conditions de vie des Togolais et l’édification d’un état de droit au Togo », a promis M. Fabre.
 
Il a profité de son passage à Tchamba démentir les informations selon lesquelles il serait corrompu par le pouvoir en place. « Personne n’a la capacité de me corrompre. Laissons ceux qui ont peur inventer des choses. Jean-Pierre Fabre n’est pas à vendre. Le père n’a pas pu corrompre et ce n’est pas le fils qui va me corrompre », a-t-il martelé.
 
A.G.
 
source : afreepress
 

Commentaires

comments

Laisser un commentaire

Saisissez votre mail.

*