Présidentielle 2015: La ruée vers le Nord

image_pdfimage_print

cap2015_nord


La partie septentrionale du pays, souvent délaissée, marginalisée semble être la proie de convoitise des partis politiques. Ce petit lopin de terres est pris d’assaut par toutes les formations politiques ayant un candidat à la présidentiel.
 
Dapaong, c’est le lieu de départ de la campagne de Jean-Pierre Fabre (Photo), Candidat de CAP 2015. Gerry Taama, lui est allé à une centaine de kilomètres de là, à Mandouri surnommé le 6ème continent. Tchabouré Gogué, natif de cette cinquième région du pays y est passé. Faure Gnassingbé y a multiplié des actions à la veille du démarrage de la campagne avec en ligne de mire le lancement d’une usine de production de ciments. Me Tchassona ne veut pas non plus être du reste.
 
Le grand nord, c’est aussi la partie en ébullition contre le parti au pouvoir. La tension est montée d’un cran avec les travailleurs lors des différents appels à manifestation de la Synergie des travailleurs (STT). Si l’opposition veut s’en servir pour un vote sanction, le parti au pouvoir veut y redorer son blason.
 
De mémoire d’hommes, et dans l’histoire des élections présidentielles au Togo, jamais cet amour du Nord du pays n’a été aussi manifeste. Considéré depuis les temps forts du général Eyadéma comme fief du parti au pouvoir, la débauche d’énergie au cours de la campagne se faisait plus sentir dans le Sud, surtout dans Lomé-commune annoncé comme fief de l’opposition.
 
La ruée vers le Nord a démarré, les candidats seront bien fixés sur leur sort au lendemain du scrutin à un tour du 25 Avril
 
source : africa rdv
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*