Il est
Flash info :: | La France suit avec préoccupation la situation au Togo. Nous condamnons fermement les violences récentes qui ont fait plusieurs victimes et appelons les parties à l’apaisement et à entamer un dialogue (ministère français des Affaires étrangères). | | Togo : Messenth Kokodoko, un des responsables du Mouvement NUBUEKE enlevé | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.



Présidentielle 2015 : Le CAP 2015 demande une contribution de la population pour sécuriser les élections

image_pdfimage_print

cap2015_conf10mars2015_1


© togoactualite – Le Combat pour l’alternance pacifique en 2015 (CAP 2015-Opposition) a lancé ce mardi un appel « patriotique au peuple togolais » pour assurer une mobilisation financière à son candidat à cette élection présidentielle. Les fonds mobilisés par la population devraient servir à donner des moyens de collecter et de sécuriser le jour du scrutin les résultats des bureaux de vote qui sont de l’ordre de 9000.
 
En clair, le CAP 2015 demande à la population elle-même d’assurer la sécurisation des résultats des bureaux de vote alors qu’un financement public de la campagne est assuré par les pouvoirs publics. Le gouvernement en conseil des ministres a décidé d’octroyer au titre du financement public de la campagne 600 millions de F CFA. 60% de ce montant devra être versé aux partis en lice avant la campagne et les 40% restant leur seront remis après la campagne.
 
Mais s’agissant de ce financement, la Coordinatrice du CAP 2015 trouve que « ce sera de l’irresponsabilité de compter uniquement sur le financement public des élections pour les gagner. Nous nous organisons pour pouvoir faire face à ces élections sans dépendre de quelque financement public que ce soit », a déclaré Mme Adjamagbo-Johnson Kafui.
 
Quant à la gestion qui sera faite de ces fonds quand on sait une précédente mobilisation financière avait laissé un goût amer pour la population, Mme Adjamagbo rassure : « Nous sommes une équipe nouvelle, nous comprenons la portée de ce que nous faisons, nous savons quels sont les responsabilités que nous prenons en faisant appel à une contribution du public. Nous rendrons public le montant total collecté et nous rendrons également compte de l’utilisation des fonds collectés ».
 
Notons que le coût de la sécurisation d’un bureau de vote avoisine 15 000 F.
 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

Commentaires

comments

Publié le 10 mars 2015 dans Envoyez cet article à un ami

1 Réponse pour “Présidentielle 2015 : Le CAP 2015 demande une contribution de la population pour sécuriser les élections”

  1. Togolais vient dit :

    allez-y vous faire voir ailleurs!

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*



Obama et le PDG de Facebook

Obama taquine le jeune PDG de Facebook cravaté


Mme ADJAMAGBO: La CENI, pour être efficace, travailler de manière impartiale, doit être indépendante

Le conclave sortira un document. Attendez que nos pourparlers prennent fin et vous aurez ce document


:: FLASH INFO :: Faure GNASSINGBE s’exprimera incessamment au peuple sur les divergences politiques de l’heure (ministre SESSENOU). ‎
:: FLASH INFO :: Togo: l’internet mobile toujours coupé avant de nouvelles manifestations de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: Togo: nouvelle manifestation de masse à Lomé à l’appel de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer