Il est
Flash info :: | La France suit avec préoccupation la situation au Togo. Nous condamnons fermement les violences récentes qui ont fait plusieurs victimes et appelons les parties à l’apaisement et à entamer un dialogue (ministère français des Affaires étrangères). | | Togo : Messenth Kokodoko, un des responsables du Mouvement NUBUEKE enlevé | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.
 

Présidentielle de 2015 : « Les conditions actuelles ne me permettent pas d’aller perdre mon temps et de perdre mon argent » (Nicolas Lawson)

image_pdfimage_print

nicolas_lawson_600x400

Nicolas Lawson, le président du Parti du Renouveau et de la Rédemption (PRR, opposition) n’a pas l’intention de se présenter à la présidentielle de 2015 et ce dernier l’a clairement exprimé ce dimanche.

 

« Les conditions actuelles ne me permettent pas d’aller perdre mon temps et de perdre mon argent à nouveau », a affirmé Nicolas Lawson sur radio Nana Fm.

 

Candidat en 2003 et en 2010, ce dernier avait jeté l’éponge en 2005 à mi-chemin (pratiquement la veille), après avoir exigé le report du scrutin suite à la démission du ministre de l’intérieur.

 

« Le pays n’est pas prêt à aller encore aux élections. En plus, les élections ne sont pas une panacée et à tout prix, il faut les organiser, parce que certains veulent conserver le pouvoir et d’autres veulent accéder au pouvoir. Il y a un minimum de conditions qu’il faut remplir », a souligné Nicolas Lawson.

 

« Les problèmes du Togo ne seront pas résolus par cette histoire-là. Les gens vont voter sur quelle base ? C’est une tromperie », a-t-il affirmé.

 

Nicolas Lawson — avec le même ton qui l’a toujours caractérisé — a fortement critiqué le pouvoir et l’opposition.

 

Le président du PRR a sévèrement critiqué la gestion du pouvoir en place et s’est surtout appesanti sur le récent projet de budget général /exercice 2015 adopté par le gouvernement, équilibré en recettes et en dépenses pour la somme de 806,193 milliards de F.CFA.

 

« On se moque royalement de nous. Ce n’est pas parce que je suis opposant que je fais ces critiques. Ce sont des critiques fondés sur des faits, sur des chiffres. Si j’étais aux affaires, le budget de ce pays serait de 1.500 milliards de F.CFA au minimum », a-t-il souligné.

 

Nicolas Lawson n’a pas raté l’opposition, dénonçant pêle-mêle certains opposants et fustigeant les manifestations de rues.

 

« On ne s’improvise pas ministre ou président de la République, parce qu’on est populaire. Il faut une certaine expérience pour pouvoir gérer un ministère, et pour pouvoir gérer un Etat. Il y a des gens qui sortent du néant et qui veulent être président », a-t-il indiqué, sans citer de noms.

 

« J’ai marché une seule fois et c’était en 2007. Je n’aime pas les marches. Je ne veux pas habituer la société à des manifestations de ce genre, parce que c’est funeste. On n’habitue pas un peuple à la marche. Quand les gens prennent l’habitude de marcher pour la moindre chose, demain, quand vous serez au pouvoir, vos opposants vont vous faire le même coup. Le ballon que vous jetez contre le mur, vous revient », a-t-il poursuivi.

 

« Demain, si je suis au pouvoir, et vous voulez marcher contre moi, je vais vous frapper », a-t-il averti.

 

« Vous n’avez pas le droit, parce que si je viens au pouvoir par la force du suffrage universel et j’indique très clairement mes projets (…) et vous voulez faire de la politique politicienne pour dégager Nicolas Lawson dans le désordre et l’anarchie, je vais vous frapper », a martelé Nicolas Lawson. FIN

 

Edem Etonam

 

source : Savoir News

 

Commentaires

comments

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

Publié le 1 décembre 2014


Catégorie(s) : Non classé
Tags :

"Je suis Jean-Pierre FABRE, je ne suis pas à vendre ni à acheter. Je ne vénère pas l'argent."



A LA UNE


Spolié mais stoïque, ce peuple mérite mieux. Mais, c'est écrit, il y aura l'alternance au Togo.


:: FLASH INFO :: Faure GNASSINGBE s’exprimera incessamment au peuple sur les divergences politiques de l’heure (ministre SESSENOU). ‎
:: FLASH INFO :: Togo: l’internet mobile toujours coupé avant de nouvelles manifestations de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: Togo: nouvelle manifestation de masse à Lomé à l’appel de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer