Il est
Flash info :: | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | Selom Klassou a représenté ce vendredi Faure Gnassingbé à l’investiture du président du Cap-Vert, Jorge Carlos Fonseca, réélu démocratiquement début octobre 2016 (officiel). | Mettre la pression pour les réformes : CAP 2015 en tournée fin août à partir de Tône (nord) | Le match amical Gabon-Togo de fin mai prochain n’aura pas lieu. | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.



Présidentielle 2015 : Pour la région centrale, ‘‘Fabre déjà Président !’’

image_pdfimage_print

cap2015_reg_savane


10 avril 2015. Top départ de la campagne électorale au Togo. Le CAP 2015 et son leader Jean-Pierre Fabre entrent en scène le lendemain, choisissant de balayer le Togo du nord au sud. Mandouri, Korbongou, Cinkansé et Dapaong dans la corne du Togo. Tandjouaré, Mango, Kanté, Doufelgou, Bina et Kara avalés au deuxième jour. Même les petites localités sont passées au peigne fin, tcharkpangadans la sous-préfecture de la plaine de Mô, encore appeléele 6e continent et le royaume deMorétan en l’occurrence. Bafilo, Guérinkouka, Bassar, Gnamassila pour ne citer que ces localités. Et partout, c’est le grand rassemblement, la ferveur générale. Une mobilisation qui atteint son paroxysme dans la préfecture de Tchaoudjo, quand le convoi du candidat de l’opposition fait son entrée à Sokodé… Des clichés du meeting.
 
18h10. L’interminable cortège de CAP 2015 arrive à Sokodé, englué dans une foule inestimable drapée de la tunique orange couleur de l’Alliance Nationale pour le Changement,une foule venue accueillir son héros : ‘‘Jean-Pierre Fabre Président’’, scandait-elle en hommage au candidat debout dans une posture de chef d’Etat, à bord de son véhicule de commandement. Dans le convoi se distingue une vingtaine de minibus 15 places, volontairement mis à disposition par des chauffeurs de la région ; encombrés de monde qui poussait des slogans divers ‘‘changement, changement’’ ; ‘‘nous n’avons pas pris de l’argent, nous sommes venus nous-mêmes’’, un pied de nez au parti au pouvoir à qui l’on reproche d’ameuter la foule à coup de billets de banque.
 
Bain de foule, poignée de main et petites scènes de louanges marqueront le parcours vers le lieu de rassemblement dans les périmètres du stade municipal de Sokodé. Un accueil chaleureux comme les peuples d’Afrique savent le réserver à leur président bien aimé. Ce qui, malgré tout, ne semble pas donner à JPF, l’impression d’avoir déjàbu à la coupe du pouvoir.‘‘je suis ému de cette grande mobilisation certes, mais jene me prends pas encore pour le prochain président du Togo ; cette foule immense me donne plutôt confiance dans cette ultime lutte pour le changement’’, nous a-t-il confié.
 
Campagne nocturne, à l’instar de celle animée à Kara et à Bassar. Malgré la nuit, les populations de Tchaoudjo étaient restées mobilisées. Les militants partagent avec leur candidat, leur rêve de le voir au soir du 25 avril, s’installer à la présidence du Togo. Et qu’enfin, le Togo connaisse la réconciliation, que les mouvements populaires d’humeur cessent, que les ‘‘médecins reprennent leur bistouris, et que les élèves retrouvent le chemin de l’école’’
 
Moment fort de la campagne, la montée à la tribune de Jean-Pierre Fabre, le candidat de la coalition, jouissant du soutien de 6 partis de l’opposition, l’ANC du candidat, à laquelle s’allient le Psr de Maître AbiTchessa, la Cdpa d’Adjamagbo Johnson, Santé du Peuple de Docteur Georges William Kuessan, le Pdp de BassabiKagbara et Uds-Togo d’Antoine Folly. Le visage creusé par la fatigue, la voix cassée, Jean-Pierre Fabre déclare : ‘‘merci d’avoir tout compris, d’avoir compris que mon accession au pouvoir devrait passer par la mobilisation de Tchaoudjo’’.Elle était impressionnante cette affluence des populations de Sokodé. Et pourtant, JPF les encourage à continuer la sensibilisation, à apporter à tous les foyers de la région, le message du changement et de l’alternance politique. Mais le mot d’ordre sera la grande vigilance. Le président de l’ANC appelle les populations à la plus grande vigilance avant l’élection, pour ne pas se laisser intoxiquer par les semeurs de fausses informations ;vigilance pendant le scrutin pour faire barrière à la manipulation des suffrages, ‘‘parce que le RPT-UNIR est très malin. Restons concentrés jusqu’à la victoire finale, car de Cinkansé à Sokodé, j’ai vu un mouvement, celui du changement’’.
 
Un fort moment de communion entre un candidat et son public qui se promettent de se revoir au soir de 25 avril 2015, avec entre les mains le destin suprême de la nation togolaise. ‘‘Je prends l’engagement au nom de notre candidat que le premier discours du Président Jean-Pierre Fabre sera dédié à la ville de Sokodé’’ a promis maître AbiTchessa, président du PSR et directeur de campagne de CAP 2015.
 
Elle est déjà longue, la route parcourue par le cortège de JPF, déjà longue de plus d’une trois-centaine de kilomètres entre Cinkansé et Sokodé. Il lui reste plus longue et plus accidentée encore à faire avant l’arrivée à Lomé le 23 avril prochain. Interminable périple par voie terrestre. Et Jean-Pierre Fabre de relever l’état désastreux des infrastructures routières qui rend pénible le voyage. D’où cette pique à l’endroit du candidat d’UNIR ‘‘Faure Gnassingbé se targue de construire les routes au Togo, il en fait son argument majeur de campagne. S’il laissait de côté son hélicoptère pour prendre la route comme nous le faisons, il se raviserait’’. D.AMEKOUDJI
 
source : afrikaexpress
 

Commentaires

comments

Publié le 17 avril 2015 dans Envoyez cet article à un ami

2 Responses pour “Présidentielle 2015 : Pour la région centrale, ‘‘Fabre déjà Président !’’”

  1. Kodjo, le togolais dit :

    Nous sommes dans l’alternance enfin au Togo

  2. dogbe dit :

    Bravooooo JPF le bon dieu est avec toi alors bon courage mon futur PR du togo

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

*
:: FLASH INFO :: Christophe Sander, est désormais le nouvel ambassadeur d’Allemagne au Togo ‎
:: FLASH INFO :: JP Fabre Le vice president de la Ceni M. Pedro Amuzu denonce les resultats publies et demande la retractation de ces résultats ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: La population de nouveau appelée à descendre dans la rue le 12 décembre en rouge ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer