Présidentielle 2015 : La presse écrite peaufine sa plume

image_pdfimage_print

presse_togo


Du 06 octobre au 10 octobre dernier, 20 journalistes de la presse écrite ont bénéficié, à Kara, d’une formation organisée par l’Ambassade des Etats Unis sur « Les principes de base et la couverture des élections ». L’objectif était de les amener à se réapproprier les notions basiques de l’écriture journalistique afin de faire une meilleure couverture des élections.
 
Cinq (05) jours de formation ont permis aux participants de se frotter aux rudiments de la presse écrite à travers des communications des formateurs, Daniel Lawson-Drackey, journaliste consultant média, Noel Tadegnon, reporter à l’agence de presse Reuters et Faustin Woussou, correspondant de l’agence de presse Bloomberg.
 
Divers exposés dont les bases du journalisme, les processus de rédaction d’un article, le journalisme d’investigation, l’interview, genres et sources, le reportage, la couverture des périodes électorales, le web 2.0…étaient au menu de la formation. Ainsi, à travers les échanges et les partages d’expérience, les journalistes ont eu à revisiter le rôle fondamental du journalisme qui est Informer-Eduquer-Divertir et les exigences professionnelles, les codes de déontologie et d’éthique. Il leur a été rappelé également les dispositions juridiques auxquelles les hommes de média doivent se conformer. Entre autres modules, les journalistes ont eu à vivre l’ambiance au sein des grandes rédactions. A ce niveau, ils ont écrit des articles à titre d’exercices pratiques sur des thèmes différents : Le maraîchage à Kara, La rivière Kara et ses mystères, la Microfinance… Ces articles sont compilés dans le journal de circonstance Kara News.
 
Le module Couverture électorale a permis aux participants d’être outillés sur les dispositions à prendre lors des couvertures électorales. Les communications ont porté sur le traitement de l’information et le comportement du journaliste. Tout se fait en coordination avec sa Rédaction, a-t-on relevé. A cela s’ajoutent des principes fondamentaux, entre autres, la fidélité aux faits et aux discours, la reconnaissance du contexte socioculturel des lieux d’élection. Dans le contexte togolais, Daniel Lawson-Drackey a rappelé aux journalistes de prendre en compte les dispositions de la Haac, le programme des candidats, le code électoral. Toutefois, il a indiqué que les hommes de média ne sont pas à l’abri des propos haineux, pressions et diffamations des hommes politiques suite à la publication de certains de leurs propos. « Il appartient aux journalistes de recourir aux dispositions juridiques dans ces circonstances de se justifier», a-t-il conseillé.
 
Une remise de certificat de participation a mis fin à la formation.
 
Anani GALLEY
 
L’Alternative Togo
 

Commentaires

comments

Laisser un commentaire

Saisissez votre mail.

*