Il est
Flash info :: | La France suit avec préoccupation la situation au Togo. Nous condamnons fermement les violences récentes qui ont fait plusieurs victimes et appelons les parties à l’apaisement et à entamer un dialogue (ministère français des Affaires étrangères). | | Togo : Messenth Kokodoko, un des responsables du Mouvement NUBUEKE enlevé | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.
 

Présidentielle 2015 : le Togo sollicite un accompagnement des Nations unies

image_pdfimage_print

Akinyemi_Adegbola


© togoactualite – L’année prochaine, à l’instar de plusieurs pays du continent, le Togo organise les élections présidentielles. Les préparatifs de cette élection vont bon train avec la mise en place de la CENI qui est en charge de l’organisation.
 
Mais dans le cadre de ces préparatifs, le gouvernement togolais a sollicité un accompagnement des Nations unies qui a dépêché dans la capitale togolaise, une mission de son département politique. Conduite par Akinyemi Adegbola, chef de mission, la délégation a rencontré tous les acteurs impliqués dans le processus électoral au Togo.
 
En fin de mission, la délégation est allée faire le point de ces entretiens avec le Premier ministre Ahoomey-Zunu Séléagodzi.
 
A sa sortie d’audience le chef de délégation a livré ses impressions à la presse : « Cette mission est une mission qui vient à la suite d’une requête qui a été formulée par le gouvernement togolais auprès des Nations unies pour que les Nations unies accompagnent le Togo dans la préparation des élections de 2015. Donc, on a rencontré toutes les parties prenantes. Nous sommes venus rendre compte au Premier ministre de nos contacts, de nos constats et de certaines recommandations que nous prétendons faire auprès de nos autorités à New-York », a déclaré M. Adegbola.
 
Pour l’instant nous ne savons pas quel genre d’accompagnement le Togo sollicite de la part de l’institution onusienne. Seulement, nous savons que l’année dernière, le Togo a organisé les législatives sur fonds propres.
 
Pour éviter le déploiement des observateurs de l’Union européenne, qui sont très regardant sur les conditions d’organisation des élections, le gouvernement togolais a refusé leur accompagnement financier.
 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

Commentaires

comments

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

Publié le 29 octobre 2014


Catégorie(s) : Non classé
Tags :

"Je suis Jean-Pierre FABRE, je ne suis pas à vendre ni à acheter. Je ne vénère pas l'argent."



A LA UNE


Spolié mais stoïque, ce peuple mérite mieux. Mais, c'est écrit, il y aura l'alternance au Togo.


:: FLASH INFO :: Faure GNASSINGBE s’exprimera incessamment au peuple sur les divergences politiques de l’heure (ministre SESSENOU). ‎
:: FLASH INFO :: Togo: l’internet mobile toujours coupé avant de nouvelles manifestations de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: Togo: nouvelle manifestation de masse à Lomé à l’appel de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer