Il est
Flash info :: | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | Selom Klassou a représenté ce vendredi Faure Gnassingbé à l’investiture du président du Cap-Vert, Jorge Carlos Fonseca, réélu démocratiquement début octobre 2016 (officiel). | Mettre la pression pour les réformes : CAP 2015 en tournée fin août à partir de Tône (nord) | Le match amical Gabon-Togo de fin mai prochain n’aura pas lieu. | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.



Présidentielle 2015 : Une attitude de contestation de Fabre ne devrait pas surprendre selon Bawara

image_pdfimage_print

jpf_vote_25avril2015


Le ministre de l’administration territoriale Gilbert Bawara qui joue depuis belles lurettes le rôle de porte-parole du gouvernement était devant la presse locale et internationale, le 25 Avril 2015, à Lomé. Objectif faire une mise au point sur le déroulement du processus électoral. La pomme de discorde reste le système SUCCES.
 
Lors de son vote plus tôt le matin, à Kodjoviakopé, Jean-Pierre Fabre estime que le système SUCCES est enterré.
 
Selon le ministre Bawara, le système de centralisation SUCCES est toujours maintenu. « Le système contrairement a ce que déclarait ce matin (25 Avril ndlr) un candidat, est toujours maintenu » a déclaré le ministre avant de faire la lecture du procès verbal ayant sanctionné les discussions.
 
Selon lui, un comité d’accompagnement a été mis en place comprenant des représentants des différentes missions d’observation, des représentants et, ou candidats eux-mêmes avec pour mandat de suivre de manière soutenue et pointue les opérations de compilation, de centralisation et de publication des résultats de la présidentielle de 2015.
 
Selon les informations fournies par le ministre de l’administration territoriale, le candidat Jean-Pierre Fabre y était aussi. Il précise que toutes les dispositions prises par la CENI sont toujours gardées pour donner des gages de transparence et de crédibilité.
 
« Quand on participe à une discussion dont on remet en cause les conclusions quelques heures plus tard, ça reflète un peu l’attitude que peut adopter ce candidat après la proclamation des résultats », a conclu le Ministre Bawara.
 surce: africa rdv
 

Commentaires

comments

Publié le 26 avril 2015 dans Envoyez cet article à un ami

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

*
:: FLASH INFO :: Christophe Sander, est désormais le nouvel ambassadeur d’Allemagne au Togo ‎
:: FLASH INFO :: JP Fabre Le vice president de la Ceni M. Pedro Amuzu denonce les resultats publies et demande la retractation de ces résultats ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: La population de nouveau appelée à descendre dans la rue le 12 décembre en rouge ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer