Il est
Flash info :: | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | Selom Klassou a représenté ce vendredi Faure Gnassingbé à l’investiture du président du Cap-Vert, Jorge Carlos Fonseca, réélu démocratiquement début octobre 2016 (officiel). | Mettre la pression pour les réformes : CAP 2015 en tournée fin août à partir de Tône (nord) | Le match amical Gabon-Togo de fin mai prochain n’aura pas lieu. | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.



Présidentielle au Togo: l’opposant Jean-Pierre Fabre lance sa campagne

image_pdfimage_print

jpf_tournee


Si la campagne électorale n’est pas encore officiellement lancée, au Togo, Jean-Pierre Fabre se tient prêt pour le 25 avril prochain, date de cette élection à un tour. Un scrutin auquel se présente aussi le président Faure Gnassingbé. Jean-Pierre Fabre, le candidat de Combat pour l’alternance en 2015, a présenté, mercredi, son programme à la presse.
 
C’est un ouvrage de 123 pages, y compris les annexes, titré Mes engagements pour le Togo que Jean-Pierre Fabre a rapidement présenté. Dès les premières pages, le candidat cite le président Sylvanus Olympio, le premier président du Togo, assassiné au matin du 13 janvier 1963 : « Nous devons tout mettre en œuvre pour que le Togo de nos fils et de nos filles soit plus beau, plus grand et plus uni que le nôtre », reprend à son compte l’opposant.
 
Tout le programme est là, décliné en sept points : « Les Togolaises et les Togolais méritent de profiter d’une redistribution équitable des bénéfices tirés des ressources de leur pays, ainsi que des fruits de leur labeur. Pour cela, je décline dans mon programme les actions permettant de créer dans notre pays les conditions d’une croissance partagée, ainsi que d’un développement solidaire et durable », a détaillé Jean-Pierre Fabre.
 
Gouvernance, impunité, répartition des biens, les droits des femmes, autant de points qu’il devra dans les prochains jours de campagne expliquer pour convaincre. Pour y arriver, il est entouré d’un cabinet restreint dans lequel on retrouve  Brigitte Adjamagbo-Johnson, le Dr Georges-Williams Kouessan, entre autres, deux directeurs de campagne et quatre porte-paroles. Une équipe qui devra accomplir ce que Jean-Pierre Fabre appelle à la fin de son ouvrage : « L’ultime effort de mobilisation ».
 
source : RFI
 

Commentaires

comments

Publié le 10 avril 2015 dans Envoyez cet article à un ami

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

*


Obama et le PDG de Facebook

Obama taquine le jeune PDG de Facebook cravaté


Mme ADJAMAGBO: La CENI, pour être efficace, travailler de manière impartiale, doit être indépendante

Le conclave sortira un document. Attendez que nos pourparlers prennent fin et vous aurez ce document


:: FLASH INFO :: Christophe Sander, est désormais le nouvel ambassadeur d’Allemagne au Togo ‎
:: FLASH INFO :: JP Fabre Le vice president de la Ceni M. Pedro Amuzu denonce les resultats publies et demande la retractation de ces résultats ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: La population de nouveau appelée à descendre dans la rue le 12 décembre en rouge ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer