Il est
Flash info :: | Présence d’hommes cagoulés à un point de départ de la marche de l’opposition de ce jour, le ministre Damehame confirme ces témoignages. | | Circulation fluide au centre-ville de Lomé ce matin, contrairement à l’atmosphère normale. Important déploiement de gendarmes autour du Parlement et de la représentation de la CEDEAO au Togo. | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.



Présidentielle au Togo: l’opposant Jean-Pierre Fabre lance sa campagne

image_pdfimage_print

jpf_tournee


Si la campagne électorale n’est pas encore officiellement lancée, au Togo, Jean-Pierre Fabre se tient prêt pour le 25 avril prochain, date de cette élection à un tour. Un scrutin auquel se présente aussi le président Faure Gnassingbé. Jean-Pierre Fabre, le candidat de Combat pour l’alternance en 2015, a présenté, mercredi, son programme à la presse.
 
C’est un ouvrage de 123 pages, y compris les annexes, titré Mes engagements pour le Togo que Jean-Pierre Fabre a rapidement présenté. Dès les premières pages, le candidat cite le président Sylvanus Olympio, le premier président du Togo, assassiné au matin du 13 janvier 1963 : « Nous devons tout mettre en œuvre pour que le Togo de nos fils et de nos filles soit plus beau, plus grand et plus uni que le nôtre », reprend à son compte l’opposant.
 
Tout le programme est là, décliné en sept points : « Les Togolaises et les Togolais méritent de profiter d’une redistribution équitable des bénéfices tirés des ressources de leur pays, ainsi que des fruits de leur labeur. Pour cela, je décline dans mon programme les actions permettant de créer dans notre pays les conditions d’une croissance partagée, ainsi que d’un développement solidaire et durable », a détaillé Jean-Pierre Fabre.
 
Gouvernance, impunité, répartition des biens, les droits des femmes, autant de points qu’il devra dans les prochains jours de campagne expliquer pour convaincre. Pour y arriver, il est entouré d’un cabinet restreint dans lequel on retrouve  Brigitte Adjamagbo-Johnson, le Dr Georges-Williams Kouessan, entre autres, deux directeurs de campagne et quatre porte-paroles. Une équipe qui devra accomplir ce que Jean-Pierre Fabre appelle à la fin de son ouvrage : « L’ultime effort de mobilisation ».
 
source : RFI
 

Commentaires

comments

Publié le 10 avril 2015 dans Envoyez cet article à un ami

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

:: FLASH INFO :: Faure GNASSINGBE s’exprimera incessamment au peuple sur les divergences politiques de l’heure (ministre SESSENOU). ‎
:: FLASH INFO :: Togo: l’internet mobile toujours coupé avant de nouvelles manifestations de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: Togo: nouvelle manifestation de masse à Lomé à l’appel de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer