Il est
Flash info :: | La France suit avec préoccupation la situation au Togo. Nous condamnons fermement les violences récentes qui ont fait plusieurs victimes et appelons les parties à l’apaisement et à entamer un dialogue (ministère français des Affaires étrangères). | | Togo : Messenth Kokodoko, un des responsables du Mouvement NUBUEKE enlevé | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.
 

Présidentielle de 2015 : Le BAC annonce l’échec de l’opposition participante avant la compétition

image_pdfimage_print

Nsoukpoe


-Les acteurs politiques de l’opposition qui comptent aller à l’élection présidentielle d’avril 2015 dans les conditions actuelles pour la gagner face au candidat de l’Union pour la République (UNIR), Faure Gnassingbé, se trompent.C’est le principal message que le président du Bloc d’action pour le renouveau (CAR, opposition), Thomas Kokou N’soukpoé a véhiculé ce jeudi devant la presse à Lomé, a constaté l’Agence de presse Afreepress.
 
Pour s’en convaincre, M. N’soukpoé prend à témoin « les différents échecs » que les acteurs politiques de l’opposition ont enregistrés depuis 1990 et se dit sûr sans risque de se tromper que le chef de l’Etat actuel, Faure Gnassingbé a remporté la présidentielle « haut les mains ».
 
Face à cette situation selon lui, « l’heure est grave » dans le sens où les réformes politiques économiques, sociales et de développement n’ont pas été faites avant cette présidentielle de 2015.
 
La « seule » alternative pour sortir de cet engrenage, a-t-il proposé, c’est de forcer le pouvoir au référendum en accompagnant le Comité de résurgence de la diaspora (CRD-Togo) et le mouvement Kekeli à rassembler les 500.000 signatures nécessaires pour l’initiative.
 
« Ce n’est pas encore fini, il nous reste un mois et demie, il est de notre devoir, si nous voulons réellement gagner ces élections, de nous retrouver pour définir un programme commun et de choisir un candidat commun, parce que sans les réformes, l’actuel chef de l’Etat, Faure Gnassingbé va gagner haut les mains », a-t-il ajouté.
 
Conformément à la Constitution d’octobre 1992 révisée le 31 décembre 2002, l’élection présidentielle a lieu à seul tour. Au sein de l’opposition, sept (7) candidats se sont déclarés pour faire face à celui du pouvoir.
 
Telli K.
 
source : afreepress
 

Commentaires

comments

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

Publié le 27 février 2015


Catégorie(s) : Politique
Tags : , , , , , , , ,

"Je suis Jean-Pierre FABRE, je ne suis pas à vendre ni à acheter. Je ne vénère pas l'argent."



A LA UNE


Spolié mais stoïque, ce peuple mérite mieux. Mais, c'est écrit, il y aura l'alternance au Togo.


:: FLASH INFO :: Faure GNASSINGBE s’exprimera incessamment au peuple sur les divergences politiques de l’heure (ministre SESSENOU). ‎
:: FLASH INFO :: Togo: l’internet mobile toujours coupé avant de nouvelles manifestations de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: Togo: nouvelle manifestation de masse à Lomé à l’appel de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer