Présidentielle : Faure Gnassingbé s’est lancé dans la +bataille+ ce lundi à Notsè, bientôt un stade pour la ville

image_pdfimage_print

faure_campagne_notse

Le chef de l’Etat togolais et candidat à sa propre succession pour la présidentielle du 25 avril, s’est officiellement lancé dans la bataille ce lundi à Notsè (environ 95 km au nord de Lomé), trois jours après l’ouverture de la campagne électorale, a constaté le correspondant de l’Agence Savoir News.

 

C’est le terrain du CEG/Notsè Ville 1 qui a servi de cadre à ce grand rassemblement des militants et sympathisants de l’Union pour la République (UNIR, le parti au pouvoir).

 

Après le mot de bienvenu d’Ewéfiagan Togbui Agokoli IV, chef du canton de Notsé et président des chefs traditionnels du Togo et l’intervention du premier vice-président de l’Assemblée nationale et natif du milieu Komi Klassou, le chef de l’Etat Faure Gnassingbé s’est adressé à la foule.

 

Agokoli IV a exprimé au candidat Faure, sa joie pour le choix porté sur Notsé pour cette 1ère sortie, ce qui témoigne son attachement à la ville et à toute la préfecture de Haho. Il a remercié le président sortant pour le projet d’aménagement de la route N° 5 Notsé Tohoun-Frontière Bénin et l’a rassuré que Haho est prête pour dire +oui+ au candidat UNIR le jour du scrutin.

 

Le 1er vice président de l’Assemblée nationale — coordinateur de campagne préfectoral de Haho pour le parti UNIR et porte parole de la population — a aussi à son tour rassuré Faure Gnassingbé que son choix pour le scrutin prochain dans le Haho est sans ambiguïté. Il a profité de cette occasion pour présenter quelques doléances pour la préfecture notamment l’aménagement des rues, la construction des maisons de jeunes et des femmes.

 

Il a profité de l’occasion pour expliquer à l’assistance, le spécimen de vote et la manière dont il faut voter pour éviter des bulletins nuls.

 

Prenant la parole, le candidat de UNIR a d’abord salué la population de Haho pour avoir massivement fait le déplacement pour l’accueillir et l’écouter. Il a appelé les populations de Notsè à tout mettre en œuvre pour que le scrutin se déroule dans la paix.

 

Selon lui, les contestations déplacées et non fondées après les élections ne seront pas acceptées. Il faudrait qu’au lendemain de ce scrutin, les perdants puissent reconnaître leur défaite.

 

Il n’a pas passé sous silence, les actes de terrorisme enregistrés ces derniers temps dans certains pays du continent. Le terrorisme s’installe en Afrique à nos jours et chacun doit faire en sorte que ces drames n’atteignent pas le Togo, a-t-il ajouté, donnant quelques exemples de drames survenus en Afrique.

 

La grande annonce faite par le président Faure : Les populations de Notsè disposeront bientôt d’un stade. Après Notsè, Faure Gnassingbé devrait se rendre à Wahala et à Tohoun.

 

Précisons que Faure Gnassingbé affrontera dans les urnes, quatre opposants dont son principal rival Jean Pierre Fabre, soutenu par le Combat pour l’Alternance Politique (CAP 2015, regroupement de cinq partis de l’opposition). FIN

 

En Photo : Faure Gnassingbé ce lundi à Notsè

 

De Notsé, Gyba Le Prince/ Rédaction

 
source : savoir news
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*