Il est
Flash info :: | La coalition de 14 partis d’opposition annonce une nouvelle journée “Togo Mort“ sur vendredi prochain. | | La rentrée scolaire 2017-2018, initialement prévue le 25 septembre, a été repoussée au 02 octobre (Gouvernement). | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.



Présidentielle : Gerry Taama à la conquête du grand nord, un meeting populaire à Mandouri

image_pdfimage_print

gerry_taama_camp_nord

Gerry Komandega Taama (40 ans), le plus jeune des candidats à la présidentielle du 25 avril prochain a entamé sa campagne électorale dans le grand nord. Il a animé un meeting populaire à Mandouri, localité située à environ 769 km au nord de Lomé, a constaté l’Agence Savoir News.

 

Militants et sympathisants de son parti politique +Nouvel Engagement Togolais+ (NET) — pour la plupart des jeunes — étaient sortis pour écouter le message de leur +président+. Un seul message du candidat du NET à l’assistance : celui de la solidarité.

 

« Mandouri à tort est considéré comme le 6è continent. Nous avons voulu montrer notre solidarité envers cette population. 9 personnes sur 10 sont pauvres à Mandouri. Il fallait absolument qu’on montre notre solidarité avec cette population », a souligné M.Taama.

 

Ce dernier a surtout, au cours de ce meeting, étalé ses +15 engagements+ aux populations de Mandouri.

 

« Le premier engagement, c’est la gouvernance de proximité. Il est temps que les dirigeants de ce pays, se rapprochent de la population. Il est temps que les dirigeants de ce pays puissent s’adresser régulièrement à la population. Le deuxième, c’est la question des réformes, avec un accent très important sur la décentralisation », a-t-il précisé.

 

Le président du NET a puisé ses +15 engagements+ dans son projet de société.

 

Les 15 engagements tournent autour de trois axes majeurs : le développement économique inclusif, les réformes politiques constitutionnelles et institutionnelles, et la modernisation de notre fonction publique.

 

Selon lui, le développement économique inclusif, passe par la promotion du secteur privé, l’amélioration de l’employabilité des jeunes, la réduction des coûts de production.

 

« Pour les réformes politiques, constitutionnelles et institutionnelles, la priorité sera mise sur la décentralisation », a-t-il poursuivi.

 

« En ce qui concerne la modernisation de l’administration générale, les états généraux de la fonction publique devraient nous conduire à la correction et à la mise en œuvre du statut général de la fonction publique, avec une possibilité d’augmentation de salaire de 15 à 25% dès novembre 2015 », a ajouté M.Taama.

 

Rappelons quatre autres candidats dont le président sortant Faure Gnassingbé (en route pour un troisième mandat) et le chef de file de l’opposition Jean Pierre Fabre sont en lice pour le scrutin présidentiel du 25 avril. La campagne électorale qui a démarré depuis vendredi, doit s’achever le 23 avril à minuit. FIN

 

De Mandouri, Pakandam BEYELI

 
soource : savoir news
 

Commentaires

comments

Publié le 13 avril 2015 dans Envoyez cet article à un ami

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

:: FLASH INFO :: Faure GNASSINGBE s’exprimera incessamment au peuple sur les divergences politiques de l’heure (ministre SESSENOU). ‎
:: FLASH INFO :: Togo: l’internet mobile toujours coupé avant de nouvelles manifestations de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: Togo: nouvelle manifestation de masse à Lomé à l’appel de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer