Il est
Flash info :: | La coalition de 14 partis d’opposition annonce une nouvelle journée “Togo Mort“ sur vendredi prochain. | | La rentrée scolaire 2017-2018, initialement prévue le 25 septembre, a été repoussée au 02 octobre (Gouvernement). | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.



Présidentielle : « Le travail que nous avons abattu et les résultats auxquels nous sommes parvenus, permettent d’aller à des élections dans des conditions acceptables » (Général Siaka Sangaré)

image_pdfimage_print

General_Siaka_Sangare

Le travail abattu par le +comité de consolidation et de vérification du fichier électoral+ et les résultats obtenus, permettent d’aller à la présidentielle le 25 avril « dans des conditions acceptables », a affirmé ce mercredi lors d’une conférence de presse le général Siaka Sangaré, chef de la mission de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF).

 

Ce dernier a exposé aux professionnels des médias, le rôle qui était assigné à sa délégation et l’ensemble du travail abattu.

 

Le travail s’est déroulé au sein d’une structure dénommée +Comité de consolidation et de vérification du fichier électoral+.

 

Ce comité qui comprend également des experts des candidats à la présidentielle, a effectué son travail dans une démarche inclusive, suivant une méthodologie bien définie, a souligné le général : faire un état des lieux du fichier de 2013, intégrer les données issues de la révision de 2015, procéder à la recherche des anomalies et proposer des solutions. Plusieurs anomalies ont été relevées notamment des inscriptions multiples, la détection des mineurs et des étrangers. Environ 4.316 doublons ont été détectés dans le fichier de 2013.

 

Quelque 2.643.397 électeurs, soit 75% ont été enregistrés sur la base de témoignages. 22% d’électeurs avaient présenté leurs cartes d’identité.

 

« Ce système n’est pas propre au Togo. Mais seulement, la fiabilité des informations n’est pas garantie. C’est une insuffisance, une faiblesse de nos fichiers en Afrique. Le problème fondamental réside dans la modernisation de l’état civil », a-t-il souligné.

 

Selon le général Siaka Sangaré, le fichier obtenu après trois semaines de travail abattu, « est un fichier consensuel ». « Un fichier est fiable quand il est consensuel », a-t-il souligné.

 

« Le fichier électoral n’est pas parfait, il est perfectible. Son état actuel permet de tenir le scrutin du 25 avril », a-t-il poursuivi.

 

« Nous avons travaillé en toute indépendance et en toute liberté. Le travail que nous avons abattu et les résultats auxquels nous sommes parvenus, nous permettent d’aller à des élections dans des conditions acceptables », a martelé le général, précisant que plusieurs recommandations ont été également formulées à l’issue des travaux.

 

Mardi, l’opposition de son côté, s’est dite « rassurée » du contenu du fichier électoral, après le travail abattu par les experts de l’OIF. Ce fichier est contesté depuis plusieurs semaines par l’opposition qui dénonce de « graves anomalies ».

 

« Nous avons discuté d’un sujet qui nous préoccupait énormément : le fichier électoral. Et le compte rendu qui nous a été fait par la délégation de l’OIF montre que CAP 2015 avait raison d’attirer l’attention sur le caractère corrompu de ce fichier. Nous sommes rassurés par le faite que les anomalies ont été détectées et corrigées. La délégation a fat tout ce qui était en son pouvoir, avec les contraintes de temps, pour nous présenter un fichier qui soit à peu près acceptable », a déclaré Mme Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson, présidente du Combat pour l’Alternance Politique (CAP 2015), à la fin de la réunion du comité de suivi du processus électoral.

 

Au total 3.509.258 électeurs seront appelés à voter le 25 avril. Ils seront répartis dans 8.994 bureaux de vote.

 

Rappelons que la campagne électorale doit s’ouvrir le 10 avril pour prendre fin le 23 avril. Cinq candidats dont le président sortant Faure Gnassingbé et le chef de l’opposition Jean Pierre Fabre sont en lice pour ce scrutin présidentiel à un tour. FIN

 

Junior AUREL

 
source : savoir news
 

Commentaires

comments

Publié le 8 avril 2015 dans Envoyez cet article à un ami

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*



Obama et le PDG de Facebook

Obama taquine le jeune PDG de Facebook cravaté


Mme ADJAMAGBO: La CENI, pour être efficace, travailler de manière impartiale, doit être indépendante

Le conclave sortira un document. Attendez que nos pourparlers prennent fin et vous aurez ce document


:: FLASH INFO :: Faure GNASSINGBE s’exprimera incessamment au peuple sur les divergences politiques de l’heure (ministre SESSENOU). ‎
:: FLASH INFO :: Togo: l’internet mobile toujours coupé avant de nouvelles manifestations de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: Togo: nouvelle manifestation de masse à Lomé à l’appel de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer