Il est
Flash info :: | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | Selom Klassou a représenté ce vendredi Faure Gnassingbé à l’investiture du président du Cap-Vert, Jorge Carlos Fonseca, réélu démocratiquement début octobre 2016 (officiel). | Mettre la pression pour les réformes : CAP 2015 en tournée fin août à partir de Tône (nord) | Le match amical Gabon-Togo de fin mai prochain n’aura pas lieu. | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.
 

Présidentielle : Signature ce vendredi à Lomé, du code de bonne conduite entre les organisations de presse, la HAAC et le PNUD

image_pdfimage_print

pnud_haac_presidentielle

Le code de bonne conduite élaboré avec la contribution des journalistes pour une couverture médiatique responsable de la présidentielle du 15 avril, a été signé ce vendredi à Lomé entre les représentants des organisations de presse, la Haute Autorité de l’Audiovisuelle et de la Communication (HAAC) et le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), a constaté une journaliste de Savoir News.

 

La cérémonie de signature s’est déroulée en présence de la ministre de la communication Mme Germaine Kouméalo Anaté, de M. Kokou Tozoun président de la HAAC et de Mme Khardiata Lo N’diaye, Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies et Représentante Résidente du PNUD.

 

Étaient présents du côté des organisations de presse : Mme Patricia Adjissekou secrétaire générale de l’Union des Journalistes Indépendants du Togo (UJIT), M. Augustin Sizing, président de l’Observatoire Togolais des Médias (OTM) et M. Fabrice Petchezi, secrétaire général du Conseil National des Patrons de Presse (CONAPP).

 

Le code de bonne conduite des journalistes est initié à la veille des grandes échéances électorales pour régir le travail des journalistes.
Ce code a pour objectif d’orienter les journalistes dans la couverture des activités électorales (avant, pendant et après le scrutin) en leur rappelant certains principes de base que sont : l’exactitude, l’équilibre et l’égalité.

 

« La cérémonie de ce jour n’est pas une simple signature protocolaire, mais montre à suffisance le rôle primordial que joue le journaliste dans la formation de l’opinion publique et l’apaisement d’un processus électoral. Par cette signature, les responsables des organisations de professionnels des médias prennent un engagement vis-à-vis de leur population qui n’attend des journalistes que des informations vraies, des comportements citoyens, gage certain de paix au Togo », a expliqué M. Tozoun.

 

Selon lui, l’encadrement des médias pour une couverture responsable pendant cette période sensible exige la rédaction de textes réglementaires en l’occurrence le code de bonne conduite.

 

« Ce faisant, nous osons croire pouvoir répondre à vos attentes à travers nos différentes activités de sensibilisation des acteurs des médias (officiel et privé) dans la diffusion d’une information plurielle tenant compte du pluralisme de courants de pensées et d’opinions auxquels notre Institution demeure très attachée. Le principe de pluralisme de l’information exige que le journaliste s’abreuve à plusieurs sources, qu’il recueille une diversité de points de vue, afin qu’aucune entité au scrutin ne soit lésée, ni privilégiée. Dans la diffusion de l’information, il doit également éviter une orientation de l’opinion publique vers l’idéologie d’un parti politique donné ou d’un regroupement de partis politiques. Il doit être aussi impartial et honnête », a souligné le président de la HAAC.

 

Pour la Représentante du PNUD au Togo, une élection « n’est jamais un moment anodin dans la vie d’une nation. Elle l’est encore moins dans la vie des rédactions et des journalistes ».

 

« Les élections seules ne sauraient faire la démocratie. L’accès à l’information, le pluralisme et la diversité des sources et des médias sont consubstantiels à la construction de sociétés démocratiques et de l’Etat de Droit. Et les journalistes en sont les acteurs. Le PNUD se réjouit de pouvoir contribuer à la construction qualitative que prône le Code de bonne conduite qui sera paraphé dans quelques instants. Et voudrais par ma voix féliciter la HACC et la communauté des journalistes pour être parvenus à adopter le Code de conduite et nous donner la joie d’en être les témoins », a-t-elle précisé.

 

« En adoptant et publiant ce code de bonne conduite, vous vous engagez à observer ses normes et à les faire observer. Par là-même, vous posez les fondations de la responsabilité sociétale des médias et du développement durable du secteur de la presse. Un code de bonne conduite vous oblige, car il est un guide plus ferme que les principes et règles ordinaires de votre travail quotidien. Il vous oblige au discernement car mieux que quiconque, vous connaissez les risques. L’esprit du code est d’anticiper le pire pour créer les conditions du meilleur », a-t-elle souligné à l’endroit des responsables des Associations des journalistes, présents à cette cérémonie.

 

« Votre mission pendant les semaines à venir est bien évidemment d’informer. Informer vrai, équilibré, juste, et utile afin que chaque électeur Togolais puisse voter en connaissance des enjeux et des offres. Votre mission sera de mettre l’information en perspective afin de rendre l’environnement lisible à tous. Mais votre mission sera également de sauvegarder la paix durant la période électorale. Vous le dites vous-mêmes, le journaliste ne milite que pour des valeurs universelles ! En effet, si le journaliste est un acteur social, il n’est pas un acteur politique au sens commun du terme bien que son rôle social ait un impact politique », a ajouté Mme Khardiata Lo N’diaye.

 

Les organisations de presse, à travers cette signature, se sont donc engagées au respect scrupuleux de ce code qui est dorénavant la ligne directrice des couvertures médiatiques durant la présidentielle.

 

« Nous nous devons de respecter l’ensemble des règles de ce code pour une élection apaisée parce que les médias doivent eux aussi, contribuer au processus de développement du pays « , a précisé pour sa part Mme Adjissekou.

 

En marge de cette cérémonie de signature, un exemplaire de ce code a été officiellement remis aux représentants des organisations de presse. FIN

 

Chrystelle MENSAH/ Rédaction

 
source : savoir news
 

Commentaires

comments

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

*

Publié le 14 mars 2015


Catégorie(s) : Société
Tags : , , , , , ,

"Je suis Jean-Pierre FABRE, je ne suis pas à vendre ni à acheter. Je ne vénère pas l'argent."



A LA UNE


Spolié mais stoïque, ce peuple mérite mieux. Mais, c'est écrit, il y aura l'alternance au Togo.


:: FLASH INFO :: Christophe Sander, est désormais le nouvel ambassadeur d’Allemagne au Togo ‎
:: FLASH INFO :: JP Fabre Le vice president de la Ceni M. Pedro Amuzu denonce les resultats publies et demande la retractation de ces résultats ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: La population de nouveau appelée à descendre dans la rue le 12 décembre en rouge ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer