Il est
Flash info :: | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | Selom Klassou a représenté ce vendredi Faure Gnassingbé à l’investiture du président du Cap-Vert, Jorge Carlos Fonseca, réélu démocratiquement début octobre 2016 (officiel). | Mettre la pression pour les réformes : CAP 2015 en tournée fin août à partir de Tône (nord) | Le match amical Gabon-Togo de fin mai prochain n’aura pas lieu. | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.



Présidentielle togolaise : Après la CEDEAO, une mission de l’UE annoncée à Lomé

image_pdfimage_print

elections_togo


L’information est rapportée par le journal Forum de la semaine dans sa publication numéro 1858 du 24 mars dernier. Après la mission de la Francophonie qui séjourne au Togo depuis plusieurs jours, l’Union européenne s’apprêterait à envoyer elle aussi à Lomé, une mission. « Les Togolais peuvent se rassurer que tout est en place pour la tenue d’un scrutin démocratique et apaisé. En effet, alors que la Mission des experts de la francophonie en vue de la consolidation du fichier électoral n’est pas encore bouclée, une autre mission technique, celle-ci de l’Union européenne s’est annoncée. D’ailleurs, Michaëlle Jean, la secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), au cours d’une intervention sur RFI le week-end, n’a pas manqué de spécifier les objectifs de la mission de l’OIF au Togo », argument notre confrère.
 
Le journal fait également observer le passage à Lomé mardi dernier, d’une délégation de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest conduite par son président en exercice, le Président de la République du Ghana, John Dramani Dramani Mahama. « Celui-ci a eu des séances de travail avec des représentants des institutions impliquées dans le processus électoral en cours ainsi qu’avec les candidats à la présidentielle et des représentants de la société civile », rappelle-t-il.
 
Il faut noter qu’au cours de son passage à Lomé, le président John Dramani Mahama a demandé le report de dix jours du scrutin présidentiel. Même si la Commission électorale national indépendante et les autorités togolaises n’ont pas encore fait connaître leur position sur cette requête, il y a fort à parier qu’elle sera acceptée.
 
Cependant, les candidats en lice pour cette présidentielle s’engagent de diverses manières dans des actions de pré campagne. « Une belle preuve que tout est fin prêt pour la tenue sans entrave du scrutin. Seuls ceux qui refusent de voir et d’entendre la réalité, rêveront d’un report ou parleront de surprise pour la suite des événements », analyse dans sa parution, Forum citée, de la semaine
 
Au total, 3.500.000 Togolais seront appelés aux urnes en vue d’élire le prochain président du Togo. Ils sont cinq (5) candidats en lice pour ce scrutin. Il s’agit de Faure Gnassingbé, le président sortant et candidat d’UNIR, Gerry Taama du parti NET, Mouhamed Tchassona-Traoré du MCD, Aimé Tchabouré Gogué de l’ADDI et enfin, Jean-Pierre Fabre de l’ANC.
 
A.G.
 
source : afreepress
 

Commentaires

comments

Publié le 25 mars 2015 dans Envoyez cet article à un ami

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

*
:: FLASH INFO :: Christophe Sander, est désormais le nouvel ambassadeur d’Allemagne au Togo ‎
:: FLASH INFO :: JP Fabre Le vice president de la Ceni M. Pedro Amuzu denonce les resultats publies et demande la retractation de ces résultats ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: La population de nouveau appelée à descendre dans la rue le 12 décembre en rouge ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer