Présidentielles 2015: La société civile propose “l’alternative”

image_pdfimage_print

Mawule-Magloire-Kuakuvi


Les acteurs de la société civile togolaise réaffirment exiger les réformes institutionnelles et constitutionnelles. Devant la presse mardi 23 Décembre, les organisations réunies au sein du groupe de médiation appellent à une adoption immédiate.
Les membres de ce regroupement disent proposer une disposition transitoire qui disent-ils, faciliterait la mise en œuvre des réformes dont le nœud demeure l’article 59 de la constitution de la IV ème République.
 
“Cette proposition a l’avantage de régler les questions de début d’application et d’application immédiate de la limitation de mandats en respectant le principe de la non-rétroactivité de la loi”, explique Prof Mawulé Magloire Kuakuvi (photo) membre du regroupement et de renchérir “Elle a également l’avantage décisif de rendre possible l’adoption des réformes qui vont introduire dans le jeu électoral de meilleures conditions d’organisation et de transparence surtout la possibilité du mode de scrutin à deux tours à l’élection présidentielle de 2015.
Rappelons que le groupe de médiation regroupe les OSC telles que l’ Appel des patriotes, Bâtir le Togo, Commission épiscopale justice et paix de Lomé, Concertation nationale de la société civile, Association togolaise des droits de l’homme et Nouveaux droits de l’homme (NDH).

 
source : africardv
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*