Il est
Flash info :: | J-P Fabre a appelé ce mercredi à de nouvelles mobilisations populaires les 26, 27 et 28 septembre 2017 au Togo, et confirme la mort d’un manifestant à Mango en ce jour. | | La rentrée scolaire 2017-2018, initialement prévue le 25 septembre, a été repoussée au 02 octobre (Gouvernement). | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.


8006

Proclamation patriotique du PRR du 13 février 2017

image_pdfimage_print

nicolas_lawson_600x400


Chers compatriotes,
 
J’affirme que tout est possible et avec ambages que l’impossible est possible. Il est temps de se relever de votre découragement, de votre apathie et de votre déception pour vous accorder pleinement à notre infini créateur afin de devenir le véritable maître de votre chemin de vie et de notre destinée commune. Notre patrie est à la dérive. Je m’adresse donc à vous pour nous conduire vers l’harmonie totale avec Dieu et sur la voie d’une véritable renaissance spirituelle. Prenez conscience de votre puissance créatrice intérieure, hors des limitations, des angoisses et de la peur pour faire de chacun de vous l’acteur du changement, efficace et triomphant.
 
Le régime en place a corrompu et a avili ceux que vous aviez considérés comme nos leaders de l’opposition. Sans exception, Messieurs Edem Kodjo, Zarifou Ayeva, Léopold Gnininvi, Yaovi Agboyibo, Gilchrist Olympio, etc, ont collaboré et collaborent avec ce régime meurtrier et anachronique, de plus en plus dégradant, impudent et en déliquescence. Il n’a pas seulement perverti les hommes mais il a surtout ruiné économiquement notre pays. Il est également entrain de saborder nos traditions sociales et culturelles et de détruire les valeurs morales dans la société. Si vous acceptez ce nouveau despotisme d’abaissement et d’indignité, vous risquez de dénaturer en vous jusqu’à votre humanité et de laisser cette cruelle minorité antipatriotique vous ravaler sous la condition humaine. Il faut sans délai reconquérir nos libertés et rétablir notre dignité. De cette restauration ontologique dépendront notre bien-être, notre salut et l’avenir de nos enfants.
 
Je vous avais prévenu de ne pas participer à l’élection présidentielle de 2005 parce qu’il y aurait de la fraude, des violences et des crimes de sang brutaux. Il se prépare à nouveau une conjuration pour organiser un référendum constitutionnelle en vue de perpétuer l’actuelle gouvernance sordide. Ce régime en putréfaction avancé, qui ne favorise que les fraudeurs, les vénaux, les dépravés et les prédateurs étrangers, ne pourra jamais organiser des élections libres, transparentes et crédibles. Il ne faut plus laisser organiser une quelconque élection au Togo si le Président de la CENI n’est pas choisi au sein de l’opposition et particulièrement au sein du CAP 2015 et de ses alliés. Par conséquent, le PRR invite aux noms des patriotes togolais le CAP 2015, le groupe des 6 partis politiques, d’éventuels partis politiques résolument engagés dans l’opposition et la société civile en lutte pour le changement et l’alternance à entrer en négociation pour mettre en place une plate-forme d’entente pour le changement de régime. Nous demandons au peuple togolais, seul souverain et trop longtemps martyrisé de se préparer à répondre massivement à l’appel de cette plate-forme de salut public pour engager la lutte finale contre la nouvelle tyrannie obscure et méprisable, née de l’attentat monstrueux de l’année 2005.
 
La vérité, la justice sociale et la dignité doivent triompher ici et maintenant. Nos nouveaux oppresseurs doivent pâlir. Sachez que le torrent de l’énergie, que vous allez développer cette fois-ci, ne pourra être arrêté par aucune force ni aucune digue. Le peuple triomphera pour permettre de constituer une nouvelle gouvernance, qui devra mettre en application les nouveaux statuts de la police nationale. Le peuple triomphera pour qu’on améliore les conditions de salaire, de vie et de logement de nos travailleurs, de nos forces de défense et de sécurité, ainsi que celles de leurs familles. Le peuple triomphera pour faire reconstruire et moderniser nos commissariats, gendarmeries, hôpitaux, universités, lycées, collèges, écoles, marchés, routes, etc. Le peuple triomphera pour faire indemniser les victimes des incendies des marchés de Lomé et de Kara, des tueries de 2005, de Fréau Jardin du 25 Janvier 1993 et des violences barbares du 31 Janvier 1993, qui ont fait fuir du pays plus de 700.000 togolais, etc. Le peuple triomphera pour permettre d’accorder des subventions à nos agriculteurs, de donner des bourses de 30.000 FCFA par mois à nos étudiants, de financer convenablement nos établissements privés et de construire sur 10 ans au moins 50.000 logements sociaux. Le peuple triomphera pour autoriser le nouveau gouvernement à rétablir l’allocation de départ à la retraite, non seulement des fonctionnaires mais aussi aux travailleurs du privé, et pour mettre en place une sécurité sociale et une retraite pour les chauffeurs de transport de passagers. Le peuple triomphera pour permettre de doter notre pays des moyens de communication (Internet et téléphone mobile) performants et peu coûteux et d’écarter les médiocres et les gourgandines.
 
Je sonne ici le tocsin après ma rencontre avec le Président de l’ANC et Chef de file de l’opposition. Nous allons travailler ensemble pour faire cesser les maux dont souffre la masse de notre peuple et mettre un terme au mépris de Mr Faure Gnassingbé pour la constitution en vigueur, pour les convenances républicaines et pour la décence. Soyez assurés qu’aucun patriote ne sera de trop dans cette nouvelle et décisive bataille que nous allons engager ensemble avec vous pour un changement radical et pour l’alternance politique au Togo. La nouvelle trame du pouvoir avec la création d’une commission de prétendus intellectuels est grossière et scandaleuse, après les farces du CPDC, du CPDC rénové, de la CVJR, des dialogues de TOGO TELECOM, du projet de lois constitutionnelles rejeté par l’Assemblée nationale des compères, du HCCRUN, etc. Nous ne sommes pas dupes de la nouvelle utilisation de Mme Awa Nana pour pigeonner l’ANC et mystifier les étrangers.
 
Mr Faure Gnassingbé et sa minorité ne nous respectent pas. Il a nommé un étranger qui ne parle pas la langue officielle de notre pays pour diriger et contrôler les directions générales de nos douanes, des impôts et des régies financières. Ensemble, ils affament nos étudiants, abusent de nos enseignants et dédaignent nos femmes qui ont perdu leurs fonds de commerce dans les incendies des marchés de Lomé et de Kara. Ils font des sommets inutiles et coûteux au moment où des millions de nos parents manquent du minimum et n’ont ni eau potable ni électricité. Pourquoi aider un étranger avec des milliards de nos francs pour faire campagne en France quand les anciens travailleurs de l’hôtel de la paix meurent les uns après les autres car totalement démunis ? Mr Faure Gnassingbé refuse de présenter l’état de la nation devant l’Assemblée nationale comme l’exige la constitution en vigueur. Il manifeste un dédain pour cette constitution qui l’oblige à mettre en place le Conseil Economique et Social et le Sénat. Mais il crée sans nécessité et à foison par des décrets pris en conseils des ministres des commissions pour baguenauder. Quelle tragédie burlesque !
 
Chers compatriotes, les inductions trompeuses de Mr Faure Gnassingbé sont de plus en plus intolérables. Nul n’a le droit de s’amuser ainsi avec notre destinée. C’est pour continuer ce sybaritisme qu’il souhaite compter sur nos frères des forces de défense et de sécurité nationales ? Il se trompe. Nos frères seront avec nous le jour où tous ensemble, c’est-à-dire le jour du peuple et de Dieu, nous célèbrerons la victoire, à la suite et sous l’unique direction des hommes et des femmes du peuple, lorsque ceux-ci nous marqueront ce jour heureux par leur mobilisation et la bénédiction divine.
 
La longue marche populicide et liberticide de ce régime infâme doit prendre fin sans tarder. Chacune de ses pensées et chacun de ses actes sont des délits nationaux. Les preuves de tous ses forfaits sont tracées en caractères de souffrances pour nos parents. Après l’extrême prolétarisation de la masse du peuple, ils engagent brutalement et cyniquement la crétinisation générale des esprits en organisant l’achat de conscience de journalistes et la peur. Ils préparent leur esclavage d’opérette par la fermeture de la Télévision LCF et de la radio CITY FM. Nous devons nous libérer de ce joug d’une minorité criminelle et vile, qui planifie de nous livrer en l’holocauste de la misère et du despotisme.
 
Le combat que nous allons mener sera celui de la justice contre les injustices et celui de la vertu contre le crime et le vice. Dans cette lutte du peuple contre ses tyrans, c’est le peuple qui triomphera inéluctablement. Que Dieu Tout-Puissant inspire ceux qui porteront le flambeau et qu’il nous aide à nous entendre et à combiner nos moyens et nos intelligences pour sauver le peuple togolais et l’arracher à la misérable et abjecte tyrannie en cours dans notre pays. Notre lutte est sainte dans ses motifs et dans son but. Il s’agit désormais de nous montrer digne de la confiance dont le dépôt sacré nous sera à nouveau confié par le peuple. Avec la bénédiction de Dieu, nous arracherons définitivement notre nation à l’insoutenable esclavage qu’elle endure avec la gouvernance du régime en place.
 
Nicolas LAWSON
 
Président du PRR

 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

Commentaires

comments

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

Publié le 12 février 2017 dans Envoyez cet article à un ami




:: FLASH INFO :: Faure GNASSINGBE s’exprimera incessamment au peuple sur les divergences politiques de l’heure (ministre SESSENOU). ‎
:: FLASH INFO :: Togo: l’internet mobile toujours coupé avant de nouvelles manifestations de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: Togo: nouvelle manifestation de masse à Lomé à l’appel de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer