Le produit APSEF du Fonds National de la Finance Inclusive a effectivement démarré ses activités

image_pdfimage_print

apsef

La ministre du Développement à la Base, de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, Victoire Tomegah-Dogbé, a effectué lundi, une tournée dans la préfecture du golfe pour s’assurer du démarrage effectif des activités du produit Accès des Pauvres aux Services Financiers (APSEF), a constaté un reporter de l’Agence Afreepress.

Agoè Kitidjan, Agbalépédogan et Avénou, bref, toutes des localités périphériques de Lomé ont été visitées par l’équipe du ministère en charge du développement à la base et les dirigeants du Fonds National de la Finance Inclusive (FNFI).

« Cette tournée représente pour le FNFI, en collaboration avec les différents partenaires qui ont été sélectionnés chacun dans sa zone d’intervention, de s’assurer du démarrage effectif des opérations dans les différentes localités au profit des différents groupes solidaires. Nous l’avions déjà précisé que le produit APSEF est un crédit, qui ne peut s’octroyer qu’après avoir épuisé un certain nombre de préalables », a expliqué Yves Gnaba, directeur des opérations et du partenariat au FNFI.

dogbe_500

Pour lui, cette occasion a permis de s’assurer effectivement que ces préalables qui portent sur la sensibilisation, l’identification des vrais bénéficiaires, leur organisation en groupes solidaires, une formation en éducation financière, entrepreneuriale, qui constituent « les préalables pour assurer un bon remboursement des crédits », ont été mis sur place.

Dans certains quartiers, les bénéficiaires approchés par l’Agence Afreepress lors de la tournée n’ont pas dissimulé leur joie suite au « coup de pouce » que va apporter ces microcrédits à leur petits commerces.

« Nous sommes très heureuses de pouvoir avoir accès à ce fonds qui va nous permettre d’élargir notre commerce et de devenir, comme l’espère nos dirigeants, des femmes économiquement indépendantes », s’est réjouie Immaculée Aziamalé, présidente du groupement humanitaire la Providence, tout en réitérant la fidélité de ses membres et leur engagement à rembourser le crédit reçu.

La ministre du développement à la base, Victoire Tomégah-Dogbé, en compagnie de Reckya Madougou Yédo, ex-ministre de la micro finance du Bénin, est revenue tout au long de la tournée sur le fait que cette œuvre du gouvernement togolais vise à booter la pauvreté hors du Togo pour l’épanouissement de tous les Togolais.

Selon elle, la réussite des actions du produit Accès des Pauvres aux Services Financiers (APSEF) reste intimement liée à l’engagement des bénéficiaires à rembourser les microcrédits pour permettre à d’autres d’en bénéficier.

La tournée continue mardi. Pour le restant de la semaine, toutes les régions économiques du Togo vont être visitées pour le rassemblement des différents services financiers qui ont été sélectionnés par le fonds à Tsévié, Atakpamé, Sotouboua, Sokodé, Kara, Dapaong et Cinkassé.

Mao R.

 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*