Il est
Flash info :: | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | Selom Klassou a représenté ce vendredi Faure Gnassingbé à l’investiture du président du Cap-Vert, Jorge Carlos Fonseca, réélu démocratiquement début octobre 2016 (officiel). | Mettre la pression pour les réformes : CAP 2015 en tournée fin août à partir de Tône (nord) | Le match amical Gabon-Togo de fin mai prochain n’aura pas lieu. | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.
 

Quand UNIR lance ces jeunes loups contre les grévistes

image_pdfimage_print

massacre_dapaong


Comment la semaine dernière où les jeunes des associations proches du parti au pouvoir dénommé « la majorité silencieuse » ont cru bon de répondre au « Flambeau citoyen », un mouvement d’étudiants et de scolaire qui réclame l’arrêt du processus électoral, c’est le tour cette semaine d’un autre mouvement proche du pouvoir d’intervenir sur les questions sociale. Cette fois-ci c’est un Mouvement jusque là inconnu et piloté par l’ex responsable estudiantin Adou Seibou qui a rejoint arme et bagage UNIR qui a animé une rencontre avec la presse ce matin.
 
Sans ambages, il charge les fonctionnaires.
 
« Nous avons été témoins des dérives consécutives aux dernières actions de certains membres de la STT qui revêtent un radicalisme dont les motivations restent à déterminer », écrit le Mouvement.
Les élèves et les enseignants n’ont pas été ignorés au cours de cette sortie.
 
« L’école qui était le cadre par excellence de l’apprentissage des valeurs morales et civiques, est devenue le lieu où nos enfants sont jetés en pâture et livrés à tous les fléaux dont on voulait justement les protéger en les scolarisant », lit-on dans la déclaration.
 
« Nous disons aux jeunes républicains que la place des élèves n’est pas dans la rue. Les élèves doivent être dans les salles de cours, dans les bibliothèques, si au nom de la grève les salles de classes sont fermées ils doivent rester à la maison pour réviser leçon parce que pour nous le socle de la république », a souligné pour sa part Adou Seibou.
 
Les fonctionnaires du Togo réclament depuis l’adoption du statut général de la fonction publique de meilleures conditions mais leur revendication sont balayées en brèche par le gouvernement qui ces derniers temps estiment que la centrale syndicale est manipulée. C’est dans cet ordre qu’on assiste à des sorties des jeunes proches du pouvoir pour vilipender les grévistes.
 
lomévi (www.togoactualite.com)
 
 
 
Lire aussi cet article sur 27avril.com
 

Togo, Dapaong : Voici les noms des sales miliciens et des commanditaires de la barbare attaque contre des membres de la STT, dimanche 15 Mars

 
Selon les informations recueillies près des victimes de la brutale attaque des miliciens du pouvoir contre les membres du syndicat la Synergie des Travailleurs du Togo ( STT ) , les responsables de ses actes sont :
 
LIYOKE Djambère : Surveillant Général du Lycée Dapaong-Ville2.
 NAGBANDJOA Lorempo David : Professeur d’SVT.
 TCHIAM Bambia : Directeur de l’EPP Centrale, Groupe D.
 BOUNDJA : Enseignant à l’EPP Centrale, Groupe D.
 IEM de PANA Moyabte : Enseignant à l’EPP Camp-Gendarmerie.
 
En prélude à l’attaque, une réunion a eu lieu le matin dans un domicile sis derrière la Station d’Essence SUN-AGIP à Nassablée. Le domicile serait celui du Chef dela Collectivité « Diyob ». Deux ex-députés ainsi qu’un Proviseur, KANGBENI Maxime et le Président du FOSPAREL, TILATE Yarbondja sont ceux qui, selon les victimes, ont encouragé ces actes barbares moyenâgeux contre les membres de la STT.
 
L’énergumène TILATE Yarbondja aurait promis, par ailleurs, de poursuivre la répression contre la STT cette nuit de dimanche et les jours à venir car, disait-il « Il connait les membres de la Synergie des Travailleurs du Togo ». Images de deux blessés retrouvé la nuit dernière (19h 44mn) au Centre Hospitalier Régional de Dapaong (CHR-D).
 
Source : [15/03/2015] Togovision / via 27avril.com
 
photo sur 27avril.com
 

Commentaires

comments

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

*

Publié le 16 mars 2015


Catégorie(s) : Société
Tags : , , , , , ,

"Je suis Jean-Pierre FABRE, je ne suis pas à vendre ni à acheter. Je ne vénère pas l'argent."



A LA UNE


Spolié mais stoïque, ce peuple mérite mieux. Mais, c'est écrit, il y aura l'alternance au Togo.


:: FLASH INFO :: Christophe Sander, est désormais le nouvel ambassadeur d’Allemagne au Togo ‎
:: FLASH INFO :: JP Fabre Le vice president de la Ceni M. Pedro Amuzu denonce les resultats publies et demande la retractation de ces résultats ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: La population de nouveau appelée à descendre dans la rue le 12 décembre en rouge ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer