Le RCGP renforce son effectif avec 110 nouveaux militaires

image_pdfimage_print

fat_changement

Cent dix (110) nouvelles recrues du Régiment Commando de la Garde Présidentielle (RCGP) ont reçu ce samedi leur béret et leur attestation après quatre (4) mois de formation sur la préparation physique et la maîtrise des arts martiaux propres à ce corps militaire, a appris l’Agence de presse Afreepress du service de communication de l’armée.

Au programme de la formation de cette 21ème promotion, le karaté, le combat de self-defence, avec ou sans arme.

Pour le chef d’Etat-major de l’Armée de Terre, le colonel Koffi M’ba, la cérémonie marque la fin du cycle d’instruction destinée à parachever la formation élémentaire toutes armes dispensée au centre national d’instruction des Forces Armées Togolaises (FAT). « Elle intègre les jeunes militaires ici présents dans l’environnement opérationnel du régment commando de la garde présidentiel », a-t-il ajouté.

Les 110 jeunes militaires sont désormais détenteurs d’un savoir-faire qui doit être exclusivement mis au service des Forces Armées Togolaises pour la mission confiée à la garde présidentielle, « à savoir assurer la sécurité du président de la République, sa famille et ses biens en tout temps et en tout lieu contre toute forme d’agression », a précisé le chef corps du RCGP. « Ce savoir-faire doit non seulement être entretenu mais aussi utilisé à bon escient », a insisté ce dernier.

Communément connu sous le nom de « Béret vert », le RCGP est créé en janvier 1975 par le feu président Gnassingbé Eyadéma pour assurer la sécurité, la garde et la défense présidentielles.

Telli K.

 

Commentaires

comments

Laisser un commentaire

Saisissez votre mail.

*