Il est
Flash info :: | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | Toute l'équipe de Togo Actualité vous souhaite bonne heureuse année 2017. Merci pour votre soutien et votre fidélité. | | Le match amical Gabon-Togo de fin mai prochain n’aura pas lieu. | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.



Réformes avant le scrutin présidentiel de 2015 : La synergie des ODDH dans les rues le 28 novembre

image_pdfimage_print

claude_amegan


Comme le Combat pour l’alternance en 2015 (CAP 2015), la synergie des organisations de défense des droits de l’homme (ODDH) va manifester « pacifiquement » dans les rues le samedi 28 novembre 2014 pour exiger les réformes politiques avant la tenue du scrutin présidentiel de 2015.
 
L’annonce a été faite lundi à Lomé, au cours d’une conférence de presse de cette synergie qui, dans une déclaration liminaire, a tenu à rappeler au chef de l’Etat, Faure Gnassingbé que le peuple togolais « entier » aspire aux réformes politiques.
 
« Le président Gnassingbé ne doit pas rester indéfiniment sourd et insensible à la question des réformes, il est tenu de les opérer au risque de se déjuger lui-même. Il doit nécessairement tirer les enseignements de son environnement politique immédiat. S’il aime vraiment son pays et le peuple qu’il dirige, il doit dans un sursaut patriotique, opérer ces réformes », a déclaré Claude Amégan.
 
Pour obtenir ces réformes, les actions se multiplient. Le Comité d’action pour le renouveau (CAR) et l’Alliance des démocrates pour le développement intégral (ADDI) sont porteurs d’une proposition de loi. Pour être déposée devant l’Assemblée nationale, 19 députés doivent signer cette proposition.
 
Le CAP 2015, un regroupement de huit (8) partis politiques de l’opposition porté sur les fonts baptismaux le 31 octobre dernier, propose de manifester dans les rues de Lomé le 21 novembre prochain.
 
Les acteurs de la société civile, notamment le Collectif de résurgence de la diaspora togolaise (CRD-Togo) est porteur d’une pétition qui doit réunir 500 mille signatures de personnes inscrites sur les listes électorales au Togo. Une fois ce nombre atteint, cette pétition sera soumise aux autorités pour l’organisation d’un référendum sur les réformes constitutionnelles et institutionnelles, conformément à l’article 4 alinéa 3 de la Constitution togolaise.
 
Bernadette A.

 

Commentaires

comments

Publié le 11 novembre 2014 dans Envoyez cet article à un ami

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*



Obama et le PDG de Facebook

Obama taquine le jeune PDG de Facebook cravaté


Mme ADJAMAGBO: La CENI, pour être efficace, travailler de manière impartiale, doit être indépendante

Le conclave sortira un document. Attendez que nos pourparlers prennent fin et vous aurez ce document


:: FLASH INFO :: Christophe Sander, est désormais le nouvel ambassadeur d’Allemagne au Togo ‎
:: FLASH INFO :: JP Fabre Le vice president de la Ceni M. Pedro Amuzu denonce les resultats publies et demande la retractation de ces résultats ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: La population de nouveau appelée à descendre dans la rue le 12 décembre en rouge ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer